2016 : Bilan ciné de l’année

Il faut bien l’admettre, 2015 avait été une année assez misérable du point de vue cinéma en ce qui me concerne. Avec seulement deux ou trois séances en salles obscures, je n’avais profité de quasiment aucune des sorties de l’année en question. Mais avec 2016, j’avais bien l’intention de me rattraper, non seulement en cherchant à voir les grands films de 2015 mais aussi en tâchant de ne pas louper ceux de l’année qui vient de se terminer. A l’orée de 2017, le bilan reste tout de même mitigé car si j’ai pu aller au cinéma plus régulièrement, notamment grâce aux Cinexpériences et autres avant-premières de Sens Critique, je suis encore loin de mes passages mensuels d’autrefois dans les salles… Et si j’ai tout de même pu voir pas mal des sorties de 2016, j’en ai quand même ratées quelques énormes dont The Revenant et Les 8 Salopards, que je n’ai toujours pas vus à l’heure où j’écris ces lignes. Néanmoins, j’ai pu voir une bonne trentaine de films sortis cette année et de cette liste ressort nécessairement un Top 5, somme toute très personnel.

xvmbdba11c4-8315-11e5-9721-8a6676d324a6

N°5 : Captain America – Civil War

Je ne sais pas vous mais moi je n'ai toujours pas choisi mon camp...

Je ne sais pas vous mais moi je n’ai toujours pas choisi mon camp…

En 2016, il y aura eu quatre gros films de super-héros : Deadpool, Suicide Squad, Dr. Strange et Captain America – Civil War. Le premier m’a plu sans m’enthousiasmer autant que la plupart des gens, le deuxième était une honte et le troisième est encore inédit pour mes yeux. Reste donc le troisième volet des aventures de Captain America, lequel tient en fait plus d’un Avengers 2.5… Mettant en scène nombre de héros de l’Univers Cinématographique Marvel, et notamment ceux introduits par Avengers 2 (Scarlett Witch et Vision en particulier), Civil War se veut être un pivot entre la première ère (terme choisi pour ne pas reprendre celui de phase, déjà bien utilisé et défini par Marvel) et la deuxième dans la vie des Avengers. Clairement, il y a un avant Civil War et il y aura un après. Et en attendant de voir ce que tout cela va donner (un bon gros bordel je pense mais c’est encore autre chose), Civil War reste certainement l’un des meilleurs films de l’UCM. Rythmé, assez bien construit, il amène de manière très fluide et agréable le reste de la franchise tout en n’oubliant de se suffire à lui-même. Oh bien sûr, il n’a pas la carrure de ce que Civil War a pu être en comics mais il cherche néanmoins à faire de son mieux et il le fait bien. Ce Captain America v Iron Man qui ne dit pas son nom rappelle que les frangins Russo sont une valeur sûre pour l’UCM après leur Soldat de l’Hiver et que leur travail sur le prochain volet des Avengers devrait être à suivre de près.

N°4 : Le Garçon et la Bête

La relation entre les deux héros du film et son évolution se suit avec le plus grand plaisir !

La relation entre les deux héros du film et son évolution se suit avec le plus grand plaisir !

On va se parler franchement, le cinéma d’animation japonais pour moi, ça se limite aux studios Ghibli. Pas par désintérêt volontaire du reste mais simplement parce que je ne connais que ça et peut-être parce que le reste ne me venait pas suffisamment aux oreilles pour que j’y jette réellement un œil attentif. Sauf qu’en 2015, Tōhō – à qui l’on doit moult Godzilla – a sorti un film d’animation dont tout le monde a parlé lorsqu’il est arrivé sur les écrans français en début d’année 2016 : Le Garçon et la Bête. Fidèle à moi-même, j’ai subi cette hype plus qu’autre chose et ai fait le choix d’attendre un peu que tout le monde ait fini de s’extasier avant de m’intéresser à ce long-métrage qu’on m’a largement vendu (directement ou non) comme un des meilleurs que qui que ce soit ait pu voir. Mais ouais, il faut se rendre à l’évidence, Le Garçon et la Bête est un excellent film. De là à dire qu’il détrône la plupart des Ghibli comme certains n’ont pas hésité à le faire (et ils ont le droit), quand même pas pour moi mais je dois quand même reconnaître à cette œuvre toutes les qualités dont elle fait preuve. Bourré d’un humour grinçant et d’un soupçon de poésie, ce film est beau à la fois par ce qu’il donne à voir que par ce qu’il raconte. Sorte de conte, Le Garçon et la Bête réussit à s’adresser à tous les publics par une capacité à proposer deux niveaux de lecture qui se complètent admirablement. Une vraie bonne surprise en tous cas !

N°3 : Zootopie

La scène avec le fameux Mr. Big résume tout Zootopie : drôle, intelligent, finement référencé.

La scène avec le fameux Mr. Big résume tout Zootopie : drôle, intelligent, finement référencé.

Ça faisait longtemps que je n’avais pas pu caser deux films d’animation dans un top ciné de fin d’année et c’est chose faite cette fois-ci avec Zootopie, le carton 2016 de Disney. Le film de Byron Howard (VoltRaiponce…) et Rich Moore (Les Mondes de Ralph…) est une très jolie petite surprise. Regardé un soir de désœuvrement, il fait preuve de très nombreuses qualités qui en font certainement un des meilleurs Disney depuis belle lurette (ouh, les vieilles expressions). Avec un scénario qui ne casse peut-être pas trois pattes à un canard mais qui a le mérite de se laisser suivre avec un intérêt certain, Zootopie est aussi et surtout drôle. Et intelligent, ce qui ne gâche rien. Je vous mets au défi de ne pas rire devant l’improbable Mr. Big et toute la référence au Parrain que ce dernier amène ou devant les piques envoyées aux fonctionnaires et les très nombreux gags assez second degré qui ponctuent le film. Mais au-delà, Zootopie prend notre société, y décèle tout ce qui ne va pas trop et démonte toutes ces petites merdouilles une par une. Avec une certaine naïveté peut-être mais on l’excusera sans problème face à la débauche de délicatesse dont fait preuve le film, celle-ci se ressentant jusque dans cette animation si douce et fluide.

N°2 : Rogue One

Mais le mieux dans Rogue One, je me dis que ça reste peut-être sa photographie.

Mais le mieux dans Rogue One, je me dis que ça reste peut-être sa photographie.

Je ne referai évidemment pas ici la critique que j’ai faite du spin off de Gareth Edwards sur cette autre page mais j’en profite quand même pour rappeler tout le plaisir que j’ai eu à découvrir ce film. Le réalisateur de Godzilla (avec Bryan Cranston et Aaron Taylor-Johnson) a, de mon point de vue, fait une entrée fracassante dans l’univers Star Wars en lui étant parfaitement respectueux tout en se permettant de le chambouler un tantinet, et les fans avec. D’où sans doute cette division entre ceux qui auront apprécié ce film et ceux qui l’auront détesté, les quelques se trouvant dans le juste milieu n’étant au final pas si nombreux (ou pas si bruyant peut-être…). Rogue One reste en tous cas un premier spin off réussi qui augure du meilleur pour les prochains, si tant est que la production veille à conserver une certaine cohérence entre ces différents films. Et puis K-2SO enterre à peu près tous les droïdes de la licence (sauf peut-être R2-D2, qui reste le daron, easy peasy).

N°1 : Belgica

Belgica est épris d'une folie qui fait du retour à la réalité de ses personnages des moments brutaux.

Belgica est épris d’une folie qui fait du retour à la réalité de ses personnages des moments brutaux.

Il est là le meilleur film de 2016 ! Le meilleur que j’aie pu voir en tous cas. Réalisé par le talentueux Felix Van Groeningen (le mec derrière le superbe Albama Monroe ou encore La Merditude des Choses…), Belgica est un œuvre de très grande qualité, qui tutoie sans problème la qualification de chef-d’œuvre. Riche d’une mise en scène ahurissante, cette histoire de deux frères qui se rassemblent pour mieux se désunir parlera à tout le monde et n’hésite pas à le faire avec une familiarité tout à fait bienvenue. Et par familiarité, j’entends plus l’idée que le film te parle comme si tu étais son pote plutôt que celle où il serait limite vulgaire. Car s’il se veut volontiers virulent ou parfois même outrancier, il l’est toujours avec l’intelligence qui lui permet d’être parfaitement accepté tel quel, sans jamais décevoir le spectateur par une exagération malvenue. Par ailleurs, il m’aura permis de découvrir les acteurs Stef Aerts et Tom Vermeir, deux vraies gueules que j’ai hâte de revoir dans d’autres oeuvres et dont la simple évocation pourra me convaincre de découvrir tel ou tel film. Un très grand moment devant Belgica, que je n’ai d’ailleurs toujours pas revu depuis cette Cinexpérience (et donc avant-première) organisée par Sens Critique. Il serait temps !

L’année 2016 se termine donc pour moi sur un bilan assez mitigé. Car si j’ai réussi à dresser un Top 4 que je trouve tout ce qu’il y a de plus honorable, je regrette que la cinquième position soit occupée par un film qui, quand on y réfléchit ne serait-ce qu’un peu, n’a pas grand-chose d’un incontournable. Oh bien sûr, Civil War reste un film de qualité, je ne dis pas le contraire et il ne serait pas là sinon, mais bon, en faire la conclusion d’un Top 5 annuel, c’est un chouïa tristoune quand même. Et pourquoi cela ? Parce que je suis passé à côté de certains films d’une envergure toute autre qui auraient sans aucun doute pu trouver toute leur place dans ce classement. Mais je ne regrette rien (non, rien de rien) car tout ce que je n’ai pas vu, ce sont autant de films qui restent à découvrir. Quant à 2017, j’espère juste qu’elle passera plus souvent par les salles obscures. En plus il y a Silence qui vient de sortir…

Mentions spéciales

  • Meilleur film de super-héros vu cette année, même s’il n’est pas sorti cette année, et dont la suite est loin d’être aussi bonne mais que je n’avais pas déjà vu sinon ça aurait été Les Gardiens de la Galaxie : X-Men – Days of Future Past
  • Classique enfin vu après moult conseils et recommandations (ex aequo) : Docteur Folamour et Usual Suspects
  • Meilleur documentaire mais c’est sans doute parce que c’est le seul que j’ai regardé, sauf si on considère Powaqqatsi comme un documentaire mais je ne crois pas quand même : Jodorowsky’s Dune
  • Pire film de l’année 2016 et ça m’a fait saigner les yeux de le regarder (ex aequo)Sausage Party, Independence Day – Resurgence, SOS Fantômes et Suicide Squad
  • La bonne surprise de 2016 et c’était vraiment sympa mais en même temps assez bizarre : Swiss Army Man
  • Film que je découvre cette année et que j’ai aimé quand même mais que j’aurais sans doute bien plus apprécié si je l’avais vu à l’âge qui correspond (ex aequo) : Les Goonies et Breakfast Club
  • Le film sorti en 2016 que tout le monde a vu sauf moi et ça explique peut-être qu’un film comme Captain America – Civil War soit dans mon Top 5 de fin d’année (ex aequo) : Les 8 Salopards, The Revenant, Spotlight, Creed et Midgnight Special
Publicités

5 réflexions sur “2016 : Bilan ciné de l’année

  1. Hello Koala !
    Très sympa cet article, j’ai bien aimé les mentions spéciales à la fin !
    Sinon, j’ai vu tous ceux dont tu parles sauf le number 1 et 2. On devait aller voir Rogue One mais j’avoue qu’il m’enthousiasmait pas plus que ça malgré le fait que j’ai apprécié le dernier SW. Du coup, on le regardera à la sortie dvd histoire de se faire un avis.

    Mais je suis bien d’accord pour Civil War, Zootopie et Le Garçon et la Bête. Ils font partie aussi de ceux que j’ai préféré cette année. J’avoue que j’ai eu pas mal de déception aussi, beaucoup de film que je n’ai pas trouvé nul mais pour lesquels je n’ai pas eu de gros coup de coeur : Les Animaux Fantastiques, Insaisissables 2, Assassin’s Creed. Et je n’ai pas trop aimé Batman V Superman, Deadpool et Suicide Squad. Par contre, j’ai beaucoup apprécié Warcraft et le documentaire Les Saisons.

    Voilààà pour moi ! 🙂 Belle journée.

    • Ah ouais j’ai vu que Les Animaux Fantastiques avait pas mal déçu… Je ne l’ai pas encore vu mais faudra que je me rattrape !

      Merci pour ton commentaire en tous cas ! Me reste encore à découvrir la nouvelle mouture de ton blog à toi d’ailleurs ! Si je n’ai pas trop de taf cet aprem, j’y ferai un saut volontiers. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s