2016 : bilan d’un an (sporadique) de jeux

Fut un temps, ce top de fin d’année prenait le nom de TFGA mais étant donné qu’Alex a décidé de tuer sa création, je me refuse à reprendre cette dénomination (ce qui ne m’empêchera en aucun cas de poster plusieurs TFGA d’ici quelque temps pour être à jour !). Reste qu’on ne va quand même pas se priver des traditions pour autant et que, malgré une année très peu chargée en jeux vidéo pour moi (je reviendrai sur cette question dans le bilan annuel du blog d’ici quelques semaines), je vais quand même m’adonner à l’exercice du bilan. Oui parce que ça fait un article (presque) facile à écrire, c’est bien aussi, faut pas l’oublier.

video-games-1136046_960_720

N°5  : Mon jeu de la hype – The Legend of Zelda : Breath of the Wild (Wii U & Switch)

Allez là, arrive !

Allez là, arrive !

C’était déjà à ce futur épisode de The Legend of Zelda que revenait ce titre dans mon bilan de l’année 2014. Annoncé alors sans le moindre titre officiel il y a deux ans maintenant (fichtre…), celui que l’on connaît désormais sous le nom de Breath of the Wild nourrit encore plus mon excitation qu’à l’époque. Et pourtant, j’étais déjà dans les stratosphères de l’envie quand je l’ai vu pour la première fois. Et jusqu’à assez tôt cette année, on ne savait toujours pas grand-chose de ce prochain opus. Il aura finalement fallu attendre l’E3 2016 pour en découvrir davantage grâce à un dispositif de Nintendo calibré à 90 % pour soutenir son prochain hit. L’on découvrait alors Hyrule en monde ouvert, les possibilités (inédites à ce niveau-là pour un Zelda) de crafting et de personnalisation de Link, etc… Et l’on sait également désormais que le jeu sera effectivement un des premiers à paraître sur la Switch (laquelle fut enfin débarrassée de son nom de code NX et officiellement baptisée mais on y revient après). Reste à savoir quand. A la sortie de la console en Mars 2017 ? L’été suivant ? Les rumeurs ont agité les fans récemment et continuent de les remuer un peu ces derniers temps mais il faudra certainement attendre Janvier pour en savoir davantage sur cette question, lorsque Nintendo présentera officiellement la Switch dans un événement dédié. Reste que ce Breath of the Wild s’annonce pour moi palpitant, prenant et plus innovant que n’importe quel autre Zelda sorti depuis Ocarina of Time (ou The Wind Waker éventuellement). Mais je sens déjà que ça va surtout être un épisode qui va diviser entre ceux qui vont découvrir Zelda avec lui, ceux qui vont regretter les modèles et mécaniques d’antan et ceux qui vont être séduits par les nouveautés promises avec cet épisode-ci. Oh, vivement !

N°4 : Ma découverte (beaucoup) trop tardive – Red Dead Redemption (Xbox One)

Je ne l'ai pas encore fini que je suis déjà entièrement conquis et que je suis carrément hypé par l'annonce du 2 !

Je ne l’ai pas encore fini que je suis déjà entièrement conquis et que je suis carrément hypé par la récente annonce du 2 !

On ne peut pas jouer à tout ce qui sort dans une année, c’est impossible. On peut aussi ne jouer à quasiment rien de ce qui sort dans une année, comme moi en 2016, mais ça c’est encore autre chose… Le fait est en tous cas qu’avec tout le retard qu’on accumule toutes et tous en matière de jeu vidéo, il y a forcément dans le lot quelques pépites qui n’attendent que d’être enfin lancées. Parmi celles-ci en ce qui me concerne : Red Dead Redemption. Sorti il y a maintenant six ans de ça, le western de Rockstar est très vite devenu un jeu culte, comme bon nombre de productions du studio à vrai dire, mais je n’avais jamais eu la possibilité de m’y mettre, faute de support adéquat. Seulement voilà, Microsoft l’a balancé en rétrocompatible sur la Xbox One cette année (et Sony vient tout juste de faire de même sur sa PS4) et, mieux encore, à un prix réduit pendant les premiers temps. L’occasion étant trop belle, je me suis évidemment jeté sur ce titre-phare que je découvre donc tout juste et qui, au terme d’à peine dix heures environ de jeu au moment où j’écris ces lignes, m’a déjà totalement séduit. Il faut bien se dire qu’à la base j’adore les westerns ! Alors un jeu-western, comment ne pas fondre devant le charme d’une telle proposition ? Mais au-delà de ça, Red Dead Redemption est – de ce que j’en ai vu jusque là – pratiquement parfait en tous points. Ecriture et scénario, composition des personnages, gameplay, graphismes… A chaque fois que je lance ce jeu, c’est une petite claque dès les premières chevauchées dans les environs d’Armadillo. En fait, le seul truc qui me plaît un peu moins que le reste, c’est son monde ouvert, que je trouve un peu trop vide. On peut en effet passer de longs moment à cheval dans le désert du Far West sans croiser grand-chose d’intéressant… Mais bon, vu ma façon de jouer, ce n’est pas vraiment quelque chose de pénalisant et le plaisir demeure. Je n’ai qu’une hâte maintenant, c’est de le terminer pour pouvoir pleinement vous en parler dans un article dédié !

N°3 : Ma bonne surprise – Alien : Isolation (Xbox One)

Moi aussi "je t'ai eu, fils de pute" !

Moi aussi « je t’ai eu, fils de pute » !

Pour tout dire, je n’ai pas commencé Alien : Isolation en 2016 mais bien en 2015. Seulement voilà, c’était la fin de l’année et, les circonstances aidant, j’étais dans une période de stress assez costaud qui a fait que j’avais du mal à supporter celui que le jeu génère naturellement. Et si j’ai alors préféré revenir à des jeux beaucoup plus tranquilles et reposants, j’ai néanmoins repris le chemin de la station spatiale Sebastopol en 2016. Je ne vais pas ici vous refaire la critique que j’ai déjà écrite sur cette autre page du blog mais je vais quand à nouveau vous dire que oui, Alien : Isolation est assez incroyable, qu’il bénéficie d’un des meilleurs level design que j’aie pu voir ces dernières années, que son gameplay est très intelligent et aux petits oignons, que je hais autant les Xenomorphes que je les aime et que ça a été une des expériences les plus flippantes de ma vie de joueur. Sa force d’ailleurs, à l’instar du premier film Alien, c’est d’être finalement moins effrayant qu’angoissant. Et au final, Alien : Isolation n’est sans doute pas le jeu sur lequel j’ai passé le plus de temps cette année (même en comptant le temps passé dessus en 2015, ça ne serait pas lui) mais c’est clairement celui qui m’a donné le plus de plaisir dans le jeu (jusqu’à Red Dead Redemption).

N°2 : Mon envie pour 2017 – La Nintendo Switch

zelda-switch

Tant et tant de promesses !

Si ce n’est Breath of the Wild que j’attends depuis deux ans ou un éventuel nouveau Metroid sur lequel je peux à mon avis toujours m’asseoir, il était évident pour tout le monde (non ?) que la prochaine console de Nintendo allait être MA plus grosse attente pour l’année 2017. Longtemps au cœur de rumeurs et de demi-informations sous le nom NX, la Switch a été révélée pour la toute première fois au cours du mois d’Octobre via une bande annonce qui, franchement, vendait bien son affaire (et dont je parlais ici). On y découvrait une console qui arrivait à prétendre être ce que la Wii U n’a pu que promettre à défaut de le devenir. La Switch semble d’ailleurs être tout un concept à elle seule, comme souvent avec les consoles de Nintendo depuis la Wii et la DS. A la fois console de salon et console portable (ou plutôt console de salon qu’on peut emmener partout), cette future machine met l’accent sur un multijoueur applicable dès l’instant qu’on déballe la bête grâce à ses Joy-Cons détachables tout en ne négligeant pas le solo bien entendu. Mais le plus vendeur, ce sont peut-être encore les réactions de l’industrie, moult studios tiers qui ont abandonné la Wii U affirmant que la Switch vend du rêve et peut très bien être une vraie belle machine pour tous les joueurs et un joli moyen de reconquête des core gamers, comme le soulignait un représentant de Sony il y a quelques jours. La seule qui reste à faire, c’est de tenir ses promesses… On verra ça en Mars !

N°1 : Mon jeu de l’année – Fire Emblem Fates : Héritage (3DS)

Carré, efficace, peut-être pas le meilleur mais un très bon cru tout de même.

Carré, efficace, peut-être pas le meilleur mais un très bon cru tout de même.

Ça me fait un peu de peine de l’admettre mais le choix de mon jeu de l’année a été aussi simple que difficile dans ce sens où j’ai joué à excessivement peu de softs sortis en 2016. En fait, ils ne sont que deux : Fire Emblem Fates donc mais aussi Assassin’s Creed Chronicles – India, que j’ai en fait à peine entamé… Alors j’aurais pu vous glisser Alien : Isolation qui est du coup le meilleur jeu que j’aie terminé cette année mais j’en parle déjà bien assez en guise de bonne surprise. Reste donc Fire Emblem qui, objectivement, a tout à fait sa place en haut du podium. Je ne vous refais pas la critique que j’en ai faite dans cet autre article mais je tiens quand même à souligner à nouveau toutes les grandes qualités dont fait preuve ce jeu. Si son scénario m’a certes lassé, il n’en demeure pas moins que Fates est une pépite du genre RPG tactique ! Ses mécaniques de gameplay sont placées sous le signe d’une maîtrise absolue et le plaisir de jeu, une fois qu’on est sur le champ de bataille, ne s’estompe jamais ! Intelligent Systems et Nintendo ont repris tout ce qui a fait le succès de Fire Emblem : Awakening, y a inséré quelques nouveautés et a pensé à aller puiser dans de plus anciens opus et cela donne au final quelque chose qui n’est pas loin d’être une petite merveille. Au fond, même si j’avais joué à une foule de jeux sortis cette année, je crois que Fates aurait été un concurrent très sérieux pour être mon GOTY de toute manière.

Faire un bilan jeu vidéo annuel quand on a aussi peu joué sur douze mois, ce n’est pas chose aisée. Mais bon, on trouve toujours quelque chose à dire parce que même si ce n’est que pour quelques petites heures par-ci, par-là (moins de deux heures en ce qui me concerne en Août par exemple…), le jeu est toujours là. Et comme une année vidéoludique est aussi marquée par les événements, les annonces et les promesses en plus du jeu en lui-même, il y a toujours tout plein de choses à évoquer, de nombreuses informations à partager et bien des attentes à formuler. Au final, 2016 aura certes été une simili vache maigre en ce qui me concerne mais elle n’en demeure pas moins une chouette année de jeux, faite de découvertes parfois inattendues, de surprises agréables et de déceptions… Une année comme les autres au fond.

Mentions spéciales

  • Le jeu qui m’a déçu mais pas plus que le précédent et qui ne m’a même pas donné envie d’en parler sur le blog mais dont j’espère toujours que l’année de disette de sa licence permettra à sa suite d’être de meilleure qualité : Assassin’s Creed – Syndicate
  • Le jeu que j’ai refait…encore…pour la centième fois : The Legend of Zelda – Ocarina of Time
  • Le jeu que j’ai abandonné parce qu’aussi bien que ça puisse l’être, ce n’est pas pour moi et de toute façon je n’ai déjà pas assez de temps pour jouer alors ce n’est pas pour le passer sur des jeux dans lesquels je ne trouve rien ou presque qui ma plaise vraiment (ex aequo) : Borderlands, The Witcher 2 et Titanfall
  • Mon support de l’année parce que j’ai passé tellement de temps dessus qu’on s’étonne que ça ne l’ait pas cassé, ce qui donne lieu à cette blague d’un niveau incertain : Xbox One, pour le temps passé à jouer dessus, les Games with Gold, les Deals with Gold, les applis Netflix et TuneIn…
  • Le jeu auquel j’ai le plus joué et qui prouve en l’occurrence que la quantité n’est pas toujours et entièrement gage de qualité : Assassin’s Creed – Syndicates (23h26)
  • Le jeu auquel j’ai le moins joué et qui se demande encore pourquoi il a été lancé : Super Mario Bros. Deluxe (4 minutes)

____________________

Rapidement, qui dit fin d’année dit aussi début d’une autre et, par conséquent, des attentes vis-à-vis de celle-ci. Voici donc, en (très) bref, mes cinq principales attentes jeu vidéo pour 2017.

N°5 : Yooka-Laylee

af60ee6f31bafedd3e9b6b3bea9f4bba_original

N°4 : Mass Effect : Andromeda

maxresdefault

N°3 : Assassin’s Creed : Empire

Encore rien d'annoncé officiellement cela dit...

Encore rien d’annoncé officiellement cela dit…

N°2 : Red Dead Redemption 2

red-dead-redemption-2-rockstar-twitter-image-554305

N°1 : The Legend of Zelda : Breath of the Wild

Publicités

11 réflexions sur “2016 : bilan d’un an (sporadique) de jeux

  1. Très bon article (avec une petite faute de frappe dans le dernier paragraphe de Fire emblem. Fiat au lieu de fait 😉 )
    Ça fait plaisir, de voir que je ne suis pas le seul à avoir eu une année vidéo ludique plutôt maigre !

    Vivement l’an prochain pour espérer un second souffle !

    • Ah zut, je vais corriger cette coquille ! Merci de me l’avoir fait remarquer. 🙂

      Et j’espère aussi que 2017 sera plus propice à jouer avec LA SWITCH BORDEL !

  2. Encore une année où j’aurai peu joué (pire que toi d’ailleurs au niveau des jeux joués/finis/nombre d’heures).

    Pour le bilan : je joue actuellement et découvre de surcroît, Red Dead Redemption et pour le moment je ne suis pas aussi emballé que toi. Je trouve les contrôles des déplacements catastrophiques, le monde ouvert est bien vide, les services des étrangers inintéressants et surtout, cela ne colle pas du tout au sentiment d’urgence dans lequel est Marston. J’achève la première partie, on m’a dit que l’histoire devient plus intéressante arrivé au Mexique, j’ai hâte car pour l’instant je joue par à-coup, ce qui prouve que le jeu ne m’emballe pas plus que ça.

    Autre découverte tardive, Demons Souls. J’ai été happé par l’univers même si je n’ai pas pu le terminer avec la fin de mon abo PS+ (et parce que j’ai pas souhaité le renouveler pour le moment).

    Attente 2017 : jeu de la hype Persona 5 what else ? Mais concernant les nouveautés c’est facile : Nioh. Même si je sais que je serai mauvais, ce jeu me tente horriblement. Autre attente : South Park The Fractured But Whole, because South Park.

    Je suis aussi très curieux devant la Switch dont le concept me plaît beaucoup mais me fais aussi me poser énormément de questions dont j’espère avoir des réponses lors de la présentation officielle le mois prochain.

    Verdict en 2016, j’ai joué à :
    – Persona 4 Arena Ultimax : fin du mode Story de Persona 4.
    – Sleeping Dogs : jeu le plus joué en 2016 avec platine à la clef (52h de jeu), j’ai beaucoup aimé.
    – Metro Last Light : j’en suis à la moitié du jeu et comme Demons Souls, la fin de l’abo PS+ m’a fait perdre le jeu.
    – Demons Souls : j’ai battu les 2 premiers boss et j’ai débloqué l’accès à toutes les archipierres. J’y ai joué un peu plus de 20h.
    – God of War Ascension : jeu fini en difficile et c’était pas mal quand même
    – Naruto Ultimate Ninja Storm : fini les missions « Souvenirs », sympa sans plus (le 3 est bien meilleur)
    – Journey : là aussi découverte sur le tard et j’ai pu le finir, onirique et dépaysant. A classer à part.
    – Top Spin 4 : je suis tellement mauvais au niveau du timing que j’ai lâché le jeu assez rapidement haha.
    – Red Dead Redemption : jeu en cours, j’en suis à 14h.

    Outre ces jeux, j’ai joué vite fait à des démos (FIFA 17, PES 2017, Pokémon), testé/joué des jeux chez des potes (FIFA 17, FIFA 15, Dark Souls 2 et 3, Bloodborne) et j’ai aussi essayé Pokémon GO.

    Désolé pour le pavé, j’ai été happé par le jeu du comparo avec ton très bon bilan ^^

    Hâte de voir le bilan du blog 😉

    • Ah, voilà un commentaire complet des familles ! 😀
      TOn bilan est assez honorable aussi, peu de jeux mais des jeux de bonne facture quand même, c’est déjà ça. Enfin pour la plupart. :3

      Pour Red Dead Redemption, je suis assez emballé oui mais j’ai beaucoup de nuances à apporter à mon jugement, que je rendrai d’ailleurs dans un article dédié quand j’aurai terminé le jeu. Allez, on va miser sur Février… :3
      Mais je peux déjà te dire que certains points que tu donnes ici pour le critiquer seront aussi dans mon post le moment venu ! 😉

      • Oui, en dressant mon bilan je me suis rendu compte que j’avais joué à des jeux pas mal finalement même si la plupart sont des jeux sortis il y a longtemps et que je n’avais toujours pas fait :D.
        Des jeux sortis en 2016, les seuls que j’ai touché c’est Dark Souls 3 (jusqu’au 1er boss) et FIFA 17 (sans compter Pokémon GO et les démos des jeux de foot et de la dernière gén de Pokémon ^^).

        Hâte de voir cet article dans ce cas, d’ici là je compte bien terminer le jeu :).

        Bonnes fêtes de fin d’année à toi ami Koala géographe et « cousin » bibliothécaire (archiviste/bibliothèque, copain du domaine de l’information scientifique et technique :D)

      • Oh tu sais pour les jeux sortis en 2016, je n’ai que Fire Emblem Fates au compteur (et encore, il est sorti en 2015 au Japon…) donc bon, je ne dis rien. :3

        Joyeuses fêtes à toi aussi camarade ! /o/

  3. Pingback: Bilan 2016 des Jeux Vidéo - Top, Flop et attentes pour 2017 - L'Antre de la Fangirl

  4. Pingback: Bilan de fin d’année du blog, édition 2016 | Dans mon Eucalyptus perché

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s