Annonce de la Nintendo Switch : que penser de la prochaine console de Nintendo ?

Ce 20 Octobre, à la surprise quasi générale, Nintendo a révélé (enfin !) celle qui succédera à la Wii U dans les mois à venir : la Switch, jusqu’ici connue sous le nom de code NX. Une annonce qui s’est faite un peu sans prévenir et que certains attendaient plutôt pour Décembre. A titre personnel, j’avais prédit à un collègue qu’elle serait annoncée fin Octobre ou début Novembre, j’aurais dû miser du pognon (ou une console…hu hu) là-dessus. Enfin bref, Big N s’est mis à parler de sa prochaine console, laquelle faisait de plus en plus l’objet de rumeurs fondées ou insensées, le tout avec une vidéo de présentation qui fut suivie immédiatement par l’apparition d’un site dédié et d’une page Facebook propre. Tour d’horizon des informations glanées sur ces différents supports et réflexion sur les attentes à formuler et pincettes à prendre.

logo-switch

Le concept de la Switch

Depuis pas mal de temps maintenant, on savait grosso modo à quoi la NX allait ressembler en termes de matériel : une console potentiellement hybride avec une manette-écran type GamePad de la Wii U et possibilité de commencer une partie dans le salon et la finir dans le bus (en gros). Plus ou moins récemment, ce qui revenait régulièrement c’était aussi la question de jeux sur cartouches, sorte de chimère à laquelle tout le monde voulait croire sans trop l’oser (ça fait des années qu’on nous dit que le retour de la cartouche serait une bonne chose pour les consoles de salon mais que le support disque est trop présent dans l’esprit du grand public pour proposer autre chose…).

Cette version de la NX imaginée il y a quelques mois aura sans doute été la plus approchante de ce que la Switch est au final !

Cette version de la NX imaginée il y a quelques mois aura sans doute été la plus approchante de ce que la Switch est au final !

La vidéo d’annonce publiée par Nintendo ne laisse plus de place au doute et prouve qu’on avait bien raison sur pas mal de points. Ce spot d’un peu plus de trois minutes commence en effet par un jeune homme qui joue à The Legend of Zelda : Breath of the Wild (évidemment) dans son salon. Jusque là, rien d’exceptionnel, la Switch est une console de salon. Sauf que voilà, au bout d’une trentaine de secondes, monsieur se lève, démonte les extrémités de sa manette (là où il y a les boutons et sticks), les accroche sur les côtés d’un petit écran qu’on n’avait pas encore vu et se barre dehors avec cette espèce de GamePad nouvelle génération. Le tout pour continuer de jouer à Zelda à l’extérieur. La Switch est donc une console de salon…portable, telle qu’on l’avait imaginée.

Pouvoir passer du salon à l'extérieur avec sa console sans rien quitter, ni aucune latence, telle est la promesse (d'envergure) de la Switch.

Pouvoir passer du salon à l’extérieur avec sa console sans rien quitter, ni aucune latence, telle est la promesse (d’envergure) de la Switch.

Alors jusque là, on pourrait croire qu’il joue dans son jardin, sauf que voilà, un chouïa après, il joue carrément dans un aéroport. Comment ? La réponse est donnée par cette image d’une cartouche insérée dans la petit écran mentionné ci-avant. C’est donc vraisemblablement à l’intérieur de ce dernier que se trouve tout le hardware qui permet de faire tourner les jeux sur ces petites cartouches qui ressemblent presque à celles de la 3DS. Tout laisse donc à supposer qu’un capteur doit être intégré dans le support du petit écran posé à la maison pour balancer l’image sur la télé. Des suppositions confirmées par Nintendo a posteriori auprès d’IGN : « Le Dock n’est pas l’unité centrale de Nintendo Switch. L’unité centrale se trouve être l’écran LCD, qui peut être accroché à deux Joy-Con, les manettes de la console, et qui peuvent également s’en détacher. La principale fonctionnalité du Dock est de se connecter à la télévision, en plus de servir de chargeur et d’alimenter la console« . Au passage, ils en ont profité pour confirmer que les Amiibos seront également présents sur Switch.

Console portable pour jouer sur sa télé ou console de salon à emmener partout ? Nintendo choisit de présenter la Switch selon ce deuxième angle.

Console portable pour jouer sur sa télé ou console de salon à emmener partout ? Nintendo choisit de présenter la Switch selon ce deuxième angle.

Peu après, notre garçon est dans l’avion, abaisse sa tablette et pose tout bonnement son écran sur cette dernière, lequel prend appui sur un petit pied pliable qui se trouve à l’arrière. Là, les deux extrémités à sticks et boutons se détachent et le jeune homme se cale confortablement dans son siège, les deux morceaux à la main (ça rappelle un peu le principe de la Wiimote et du Nunchuck de la Wii, le tout sans câble ni mouvements saugrenus) et son écran posé devant lui. On notera au passage l’utilisation d’un casque grâce à une prise jack sur le haut de l’écran mais ça, on aurait pu s’en douter vu le concept. Peu après son voyage et une petite session de jeu dans le taxi, le même jeune homme arrive dans un appartement qui n’est pas le sien mais où se trouve néanmoins un support Switch. Là, il pose son écran sur ce dernier et, hop, il joue sur la télé. Switch permettra donc de jouer absolument n’importe où, chez soi ou dans les transports mais aussi chez les autres, tant que vos amis sont équipés de la console aussi et que l’on peut y poser le petit écran.

C'est donc l'écran LCD portable qui fait office de console. Le dock n'est quant à lui qu'un support pour le transfert vers la télé et le chargement de la console. On notera les deux ports présents sur le côté dont l'utilité n'a pas encore été révélée.

C’est donc l’écran LCD portable qui fait office de console. Le dock n’est quant à lui qu’un support pour le transfert vers la télé et le chargement de la console. On notera les deux ports présents sur le côté dont l’utilité n’a pas encore été révélée.

Ensuite, petite partie entre amis dans un van. L’écran est posé sur une sorte de perche accrochée à l’appui-tête d’un des sièges avants et chacun des deux comparses utilise une des deux extrémités. Car oui, les deux parties amovibles sur lesquelles se trouvent les sticks et les boutons proposent A LA FOIS lesdits sticks et boutons ! Et d’une manette, on passe à deux. Le tout déjà inclus dans la console de départ, sans achat supplémentaire. Mais le multi ne s’arrête pas là et à près de deux minutes de vidéos, quatre mecs jouent ensemble sur deux écrans et en prenant donc chacun un des quatre extrémités (ou mini-manettes finalement, dont le nom exact est Joy-Con d’après le site officiel de Nintendo) pour tâter un peu d’un jeu de basket type NBA 2K ou quelque chose d’approchant. Et tout ça toujours en extérieur bien sûr (on n’a jusqu’ici vu du jeu en intérieur qu’à deux reprises mine de rien). Cela pose d’ailleurs la question d’un éventuel mode partage similaire à celui que la DS d’origine avait introduit pour pouvoir jouer à plusieurs à un même jeu en n’utilisant qu’une seule cartouche qui envoie des données vers la console de l’ami avec lequel on veut lancer une petite partie.

Espérons que l'ergonomie de ces toutes petites manettes compensera leur taille réduite !

Espérons que l’ergonomie de ces toutes petites manettes compensera leur taille réduite !

A ce moment de la vidéo, le plus gros du concept a été révélé. La suite ne fait qu’en rajouter un peu. Quatre écrans en simultané avec deux Joy-Cons par personne (sur Splatoon), un stadium, de l’e-sport de malade, des manettes pro, etc… Nintendo profiterait-il de l’annonce de sa nouvelle console pour affirmer son envie de s’engager plus profondément dans les sphères de l’e-sport de haut niveau ? Enfin bref, la dernière info que l’on aura, c’est bien sûr la date (approximative) de sortie : Mars 2017. Mais ça, on l’avait deviné depuis un moment et plus précisément depuis que l’on sait que le prochain Zelda, qui devra(it) sortir à la fois sur Wii U et Switch donc, pointera le bout de son nez ce même mois.

A l’issue de cette vidéo, l’enthousiasme est – pour ma part – réel. La Switch a l’air d’être tout ce que la Wii U voulait être sans jamais avoir réussi à s’en approcher. Une console à deux écrans avec laquelle on peut jouer partout. Faute de technologie et de support des tiers, la Wii U n’a en aucun cas pu prétendre toucher du bout des doigts ses prétentions. La Switch fait la promesse d’y arriver et même de faire plus que ça.

Au-delà de l’annonce, les infos, les promesses et les attentes

Si cette vidéo d’annonce a fait un effet certain sur beaucoup de monde et aura même réussi à redonner de l’envie à certains qui conchient Nintendo depuis la Wii U (on ne leur en veut pas, on les comprend même), il n’en demeure pas moins que beaucoup de questions demeurent. Sauf que voilà, Nintendo a beau eu faire de la belle communication avec cette bande-annonce pleine d’envie, l’entreprise reste avare en informations et beaucoup de questions demeurent et la Switch reste, pour le moment, surtout une belle promesse. Celle donc d’une Wii U superior, d’un concept qui a germé dès que la Wii est sortie et que la Wii U n’a pas su concrétiser. Ça oui, la Switch promet d’être une machine vendeuse de rêves. Imaginez vous jouer à Zelda, Super Mario ou un gros jeu d’éditeurs tiers reconnu sur votre télé et continuer tout ça sans aucune latence ou aucun autre problème dans la voiture, le bus, le métro, l’avion… Pouvoir faire jouer un ami venu à l’improviste dans le même parc que vous comme ça, sans chichi… Tout ceci est à deux doigts de toucher à la concrétisation d’un rêve de jeu et de multijoueur qu’on aura formulé et fantasmé depuis presque toujours dans nos vies de joueurs. D’ailleurs, tout ceci justifie le choix de jeux sur cartouche plutôt qu’un format disque, lequel aurait été sans aucun doute possible bien plus contraignant à employer vu ce que Nintendo souhaite faire de sa Switch.

La Switch signe le grand retour des cartouches pour une console de salon.

La Switch signe le grand retour des cartouches pour une console de salon.

Mais encore faut-il savoir ce que la bête a dans le ventre. Sur ce sujet, Nintendo n’a pipé mot. Aucune spécification du matériel utilisé, des composants, des capacités et compétences techniques de la machine… Rien. Et, a priori, on n’en saura pas plus tout de suite, Nintendo ayant confirmé qu’aucune autre information sur la Switch ne serait donnée avant 2017. Ceux qui espéraient donc une Nintendo Direct spécial aux alentours des fêtes peuvent donc attendre encore un peu. Rien sur les jeux non plus et The Legend of Zelda : Breath of the Wild restera jusqu’au début de l’année prochaine le seul jeu confirmé sur cette console. Un silence qui, pour certains, en dirait long sur une machine qui – peut-être – nous cacherait quelques défauts, quelques vices qui feraient qu’elle ne serait pas à la hauteur des promesses et surtout des attentes, lesquels vont être forcément aussi hautes qu’intransigeantes après l’échec de la Wii U. Nintendo n’a plus droit à l’erreur. Et si cette Switch a tout pour plaire au prime abord, il faudra encore passer l’épreuve du feu qui réside en le décorticage de ses spécificités techniques. Puis viendront les premières présentations en salons dédiés pour prouver que la bête est tenace et forte.

Ceci pose également la question de nos attentes à nous, joueurs. Certes, Nintendo nous a balancé sa Switch mais que doit-on ou veut-n en attendre. Quelque chose de supérieur à la Wii U, ça va de soi. Mais par rapport à la concurrence ? Une console du niveau des PS4/Xbox One ? De celui des modèles les plus récents ? Encore plus puissant ? Evidemment cette dernière option serait la meilleure, histoire d’en imposer d’entrée de jeu. J’ai vu certains sur Twitter notamment dire que si la Switch arrive à être au niveau des PS4/Xbox One de première génération, ce serait suffisant. Je trouve cette attente un peu triste sur deux plans : d’abord ça prouve le retard qu’a pris Nintendo sur ses concurrents avec la Wii U mais en plus, il serait quand même couillon qu’on nous ponde une console qui ne soit pas au moins un peu plus puissante que des machines sorties il y a maintenant trois ans. A mon sens, la Switch doit se faire la promesse d’être plutôt au niveau des nouveaux modèles de PS4 et de Xbox One sortis cette année, sinon légèrement supérieur. Et si l’on sait que cette future console ne proposera pas de 4K, cela ne l’empêche pas d’essayer d’atteindre cet objectif. Et puis, entre nous, la 4K n’est pas si importante. SI éloignée du marché grand public (en matière de jeu vidéo comme de simple télévision), elle n’est qu’un superflu atout que certaines machines peuvent proposer sans que ça soit réellement déterminant dans l’achat.

zelda-switch

Concernant les capacités, il faut aussi se demander ce qu’il en sera de l’autonomie du pad portable. Parce que c’est bien beau de vouloir faire tourner du jeu en HD partout mais encore faut-il que la bête tienne le coup assez longtemps. La vidéo nous montre un gars qui part de chez lui pour jouer à l’aéroport, dans l’avion, dans un taxi puis dans un deuxième appartement. Alors si cela peut laisser croire à une autonomie de dingue, on se rappellera quand même que tout ceci n’est que de la communication et que ce n’est en rien un gage de puissance technique. Du coup, que s’imaginer ? Une autonomie de 5-6h sauce 3DS ou GamePad de la Wii U ? Si tel est le cas, j’en connais beaucoup qui vont crier au scandale et de là à dire que ce serait mérité, il n’y aurait qu’un pas facile à faire. Vu de ma fenêtre, une autonomie de presque 10h serait presque le standard à atteindre. Je peux me tromper ou ne pas voir assez juste (je me base sur mes propres habitudes de jeu) mais bon, tant qu’on ne nous dit rien on a encore le droit de s’imaginer ce qu’on veut, n’est-ce pas ? Et sur ce même sujet, on peut aussi se demander ce qu’il en sera de la qualité de l’image une fois qu’on envoie le tout sur la télé : lag ou pas lag ? A mon avis il n’y a pas grand chose à craindre là-dessus puisque le duo télé/GamePad fonctionnait déjà très bien.

Nintendo a particulièrement insisté dans sa vidéo d'annonce sur le caractère portable de sa Switch, en la montrant dans divers véhicules (avion comme voiture). C'est bien mais la console supportera-t-elle un Paris-New York ou ne tiendra-t-elle le coup que sur un Limoges-Perpignan ? On imagine cependant aisément la commercialisation de prises secteur pour parer à une éventuelle trop faible autonomie.

Nintendo a particulièrement insisté dans sa vidéo d’annonce sur le caractère portable de sa Switch, en la montrant dans divers véhicules (avion comme voiture). C’est bien mais la console supportera-t-elle un Paris-New York ou ne tiendra-t-elle le coup que sur un Limoges-Perpignan ?
On imagine cependant aisément la commercialisation de prises secteur pour parer à une éventuelle trop faible autonomie.

L’autre grande question, c’est aussi celle des jeux ! Que peut-on attendre de la Switch en matière de catalogue vidéoludique ? Evidemment, toute l’écurie Nintendo sera de la partie. Breath of the Wild étant d’ores et déjà annoncé, on sait que Zelda sera là au lancement. Quant aux autres, Super Mario devrait probablement faire partie du line up de lancement si l’on en croit les images d’une sorte de Super Mario 3D World 2 (appelons-le comme ça pour l’instant) qu’on distingue dans la vidéo de présentation de la console. Un Mario Kart aussi peut-être, vu qu’un début de course est là aussi dans la vidéo, tout comme ce jeu de basket que j’évoquais un peu plus haut… Quant à la question de la rétrocompatibilité, celle-ci était mise en avant quand on a eu la confirmation que les jeux Switch seront sur cartouche. On pouvait alors supposer un lecteur de disque dans le dock principal de la console mais il n’en sera rien : pas de jeu Wii U sur Switch alors ? Pas au format disque en tous cas. Plusieurs théories se croisent alors : dématérialisation des jeux déjà acquis par les possesseurs de Wii U pour continuer à jouer, tarifs préférentiels sur l’eshop de la Switch pour les télécharger de nouveau… Si Nintendo veut continuer sa tradition de rétrocompatibilité, il faudra sûrement proposer un nouveau système pour que ça fonctionne ici. Là encore, il faudra attendre 2017 pour en savoir davantage.

Un tout nouveau Super Mario a été brièvement montré dans la vidéo d'annonce, ce qui laisse tout à fait croire à sa présence dans le line up de lancement.

Un tout nouveau Super Mario a été brièvement montré dans la vidéo d’annonce, ce qui laisse tout à fait croire à sa présence dans le line up de lancement.

De ce qui est sûr néanmoins, on sait également que les cartouches 3DS ne seront pas lisibles par la Switch, ce qui laisse donc croire que la gamme de consoles portables de Nintendo pourrait très bien ne pas s’éteindre du tout avec cette nouvelle console, contrairement à ce que divers analystes et joueurs plus ou moins avisés avaient annoncé. Et même si l’on aurait pu croire au premier regard que la Switch aurait pu s’y prêter grâce à ces deux écrans, il est important de rappeler que RIEN n’a été encore confirmé clairement concernant l’éventuel caractère tactile du petit écran qu’on emmène partout. Nintendo a bien été interrogé par IGN a ce sujet mais s’est contenté de répondre que d’autres informations seront données en temps utile. En 2017 donc…

Ce qui est rassurant en attendant, c’est de voir les noms des studios qui ont déjà entériné leur envie de travailler sur Switch et d’y développer des jeux. Au-delà des fidèles Sega, Capcom, Atlus et DeNA, ce sont des studios d’envergure tels que Take-Two (donc Rockstar et tout ce qui est 2K), Ubisoft, Konami, Activision, Bethesda, EA ou encore Telltale qui ont promis d’être présent sur Switch. Le moteur Unity a (entre autres) également été annoncé comme partenaire de l’aventure. Franchement, ça donne envie, quoi qu’on pense de ces studios. S’imaginer du AAA sur Switch, ça ne peut de toute façon que faire plaisir après la désertion totale sur Wii U. Sans compter que l’on sait que tout ceci n’empêchera certainement pas le foisonnement de petits jeux indés de qualité auquel Nintendo nous a habitué avec sa Wii U et sa 3DS. Enfin bref, tout porte à croire que la Switch peut prétendre à être une concurrente sérieuse face à Sony et Microsoft et leurs machines actuelles et à venir. On attendra quand même de voir le catalogue ainsi que le line up de lancement. Il serait en effet très intéressant (et tentant par la même occasion) de voir la Switch débouler non seulement avec du jeu 100 % pur jus de Nintendo mais aussi quelques softwares AAA et indés tiers dans lesquels Big N n’a strictement rien à voir si ce n’est qu’il les propose sur sa console.

De nombreux partenaires mais Nintendo avait fait la même promesse en présentant la Wii U. Espérons que l'architecture de la Switch, sans doute plus simple que l'asymétrie de la Wii U, permettra d'éviter une désertion trop rapide.

De nombreux partenaires mais Nintendo avait fait la même promesse en présentant la Wii U. Espérons que l’architecture de la Switch, sans doute plus simple que l’asymétrie de la Wii U, permettra d’éviter une désertion trop rapide.

Il faut enfin se demander ce que Switch proposera effectivement dans la boite au lancement. Vu comme ça, on peut très sereinement miser sur un lot incluant naturellement le dock, les deux Joy-Cons, le grip pour les tenir ensemble comme une manette classique et le petit écran (forcément). La manette Pro sera quant à elle proposée séparément. Concernant les trucs vendus à part, on peut aussi se demander si Nintendo proposera ou non des docks Switch vendus seuls. Souvenez vous de ce passage dans la vidéo où le mec arrive dans un appart vide de tout habitant mais où l’attend néanmoins un dock qui n’est pas le sien. Cette séquence laisse germer cette hypothèse de docks vendus séparément pour pouvoir jouer dans n’importe quel logement en amenant son propre petit écran. On pourrait même aller pousser le fantasme jusqu’à imaginer des lieux publics proposant des télés et des docks où n’importe qui pourrait poser son propre écran Switch pour jouer sur place (mais là, je pousse le rêve un peu trop loin et je pense déjà en l’imaginant aux vols potentiels…). Le prix enfin reste l’inconnue principale. Ces derniers temps, beaucoup parlaient d’une console aux alentours de 300-400€. Vu la bête que la Switch semble être, ce serait un prix assez incroyable. Mais maintenant que l’on voit le matériel, on peut légitimement estimer tout ceci à la hausse et une console à 500€ pourrait être complètement envisageable, sinon plus (mais là, on va avoir une levée de boucliers certaine, Nintendo nous a sans doute trop habitués à des consoles bon marché).

Octobre 2016, Mars 2017. A peine cinq petits mois entre l’annonce et la sortie. Et si certains crient déjà (sans doute prématurément, il faut raison garder) au génie en voyant la Switch, on ne pourra pas s’empêcher d’avoir l’impression que Nintendo se précipite. C’est légitime au fond car vu le fiasco de la Wii U, Big N a tout intérêt à se dépêcher à envoyer autre chose en première ligne pour reprendre du poil de la bête. Mais cela n’empêche pas une certaine méfiance concrétisée d’ailleurs par la chute du cours de Nintendo en bourse juste après l’annonce de la console. Et la présentation des divers partenaires (pourtant imposants pour la plupart) n’aura pas permis d’éviter cela. Quant à moi, même si je suis très enthousiasmé par cette console et que j’envisage déjà un achat day one avec réservation pour être tranquille (que voulez-vous…), je trouve ça pas plus mal que l’on reste, sinon méfiant, au moins avec la tête froide. Attendons les spécificités techniques, les jeux, les démonstrations, les tests… Attendons d’être sûr des promesses que Nintendo fera et que la Switch pourra les tenir. Attendons. Soyons enthousiastes et impatients mais attendons sereinement. Tout ira bien.

Publicités

11 réflexions sur “Annonce de la Nintendo Switch : que penser de la prochaine console de Nintendo ?

  1. Mince, j’aurais dû prendre des notes.
    Alors je vais écrire en vrac, car je n’ai pas envie de tout relire ^^.
    Devolver à fait un Tweeter jeudi soir, pour annoncer sa présence sur switch en 2017. Dans le style bon point, on peu guère faire mieux. Kamyia à commencé à troller à propos d’un Bayo 3, et de toute façon, platonisme est dans la liste des tiers annoncé par Big N. Je compte même pas Grasshopper Manufacture ! Le retour de Suda Goichi sur console Nintendo me rend joisse !

    Pour le autonomie de la batterie, je reste quand même assez sur la réserve. En ce moment j’ai un job alimentaire, chez un gros constructeur de smartphone, et quand je vois les autonomies actuelles, il va falloir que Nintendo nous sorte une mega batterie nouvelle génération pour atteindre les dix heure.

    Pour la puissance de la machine, je trouve ça fort qu’avec rien qu’une vidéo, on arrive déjà à dire que c’est à peine au niveau de la ps4/Xone. La wiiu était légèrement plus puissante que les ps360, alors on peut espérer une puissance légèrement supérieur aux consoles actuelles. De toute façon avec le arrivé de la scorpio d’ici peu, on risque encore de l’avoir dans le baba !

    Personnellement, après la vidéo j’étais prêt à sortir ma CB. Mais il faut savoir raison gardée. J’espère, mais je rêve un peu, qu’on aura plus d’informations lors des VGA (ou VGX je ne sais Plus! ).Pour le moment c’est une belle promesse, mais le monde du jeu vidéo à été fort en bullshit ces dernières années, donc je reste sur mes gardes.

    Mais rien que pour les jeux, je sais que je finirais par le prendre. Un splatoon 2 ( teasé dans la vidéo ? ) des jeux PG, Devolver, Grasshopper, Travellers Tales …. Et un Metroid pour les trente ans de Samus ( rêvons ), ça me suffirait !

    En tout cas, très bon article !

    • Oui je suis d’accord, certains ont déjà jugé et plus ou moins condamné la Switch sur la base d’une simple vidéo faite par l’équipe marketing… Une belle leçon d’analyse. :3
      Et ouais c’est quand même bien cool de voir des éditeurs tiers d’envergure soutenir d’avance cette machine !
      J’ai hâte ! Surtout si on nous dit (bientôt ?) qu’un nouveau Metroid est prévu. Enfin il l’est sûrement mais faudra bien qu’ils finissent par nous le montrer !!

  2. Un bien chouette billet ! Comme le dit Winston dix heures d’autonomie serait déjà énorme. Mais en plus si toute la puissance est derrière ce petit écran alors il faudra attendre des miracles de cette puce Nvidia Tegra sous architecture Pascal en terme de rapport conso/puissance. Vu les heures passées à la conception de cette puce, c’est assurement la clef de voûte de cette console. http://www.p-nintendo.com/news/nintendo-switch-c-est-bien-une-puce-tegra-pascal-245384

    • Oui, 10h ça serait formidable mais on en trouverait quand même pour se plaindre (bouhouhou, on n’est jamais contents…).
      Alors c’est bel et bien cette puce qui sera utilisée dans la Switch. Je n’y connais rien en la matière mais c’est du matériel de qualité à la base ou bien doit-on espérer que Nintendo fasse en sorte d’obtenir une version surboostée pour sa console ?

      • L’architecture Pascal ( gravure plus petite) est toute récente, et permet un gain considérable dans le calcul pour une même consommation énergétique (si ce n’est moins) par rapport à la précédente.

        La puce Tegra se retrouve par exemple dans la Shield de Nvidia (2 à 3H d’autonomie en jeu pour 10 d’annoncé par Nvidia :3) si tu veux voir un équivalent dans l’approche.

        Point de version surboostée ici si je comprends bien mais une version custom faite exprès pour la console ( Bonne nouvelle du point de vue optimisation, mauvaise nouvelle pour d’éventuels portages je suppose).

        D’autres infos ici http://www.cpchardware.com/tegra-chez-nintendo-crossfire-chez-sony/

        Soit dit en passant en lisant un peu tout ça apparemment y a eu un ptit coup d’oeil du coté d’un projet d’AMD chez Tendo :3. Bon je me doute (enfin du moins j’espère) que ce concept est dans les cartons depuis un bail.

        Cette puce étant confirmée il faudra voir l’archi choisie, soit une architecture actuelle que l’on sait maitriser (Maxwell, du coup une puissance certainement < PS4 X1) ou bien comme dit dans l'article un pari sur l'avenir avec une puce qui aurait de quoi tenir sur le papier ces promesses d'autonomie et de puissance.

        Au final c'est un concept dont l'interêt me dépassait (quand les leaks ont commencé en ce sens) mais maintenant oui ça me parle (si pas de bullshitage marketing), peut être ma première console Tendo depuis oulà 20 ans déjà !? ^^

  3. J’imagine que si Nintendo ne communiquera rien sur la Switch avant longtemps, c’est qu’ils ne savent pas encore ce qu’il y a dedans de manière fixe et définitive.

    Concernant le prix, ils ne peuvent pas se permettre d’être plus cher qu’une ps4 pro, surtout qu’une console en kit (plein de pièces), avec un écran plutôt grand et qui doit être de qualité pour pas dégrader les jeux, ça gonfle quand même un peu la facture comparé à une console classique format magnétoscope. Du coup, j’imagine qu’ils attendent le dernier moment pour finaliser le hardware et être le plus compétitif possible.
    En tout cas, si elle est trop cher (et qu’elle ne baisse pas de prix avec le temps), c’est sur que je ferai l’impasse dessus.

    Bon, reste les jeux, mais comme la 360 fut-un temps, j’aurai juste les exclus si je prends, mais j’espère que les tiers sortiront aussi leurs jeux dessus, et pas juste la 1ere année avec des portages de vieux trucs)

    • Je suis d’accord, on nous a avant tout présenté un concept avec cette vidéo. L’anatomie de la machine peut encore évoluer d’ici Mars 2017 ! 🙂
      Je suis d’accord également concernant ton avis lié à la PS4 Pro. Surtout encore une fois que Nintendo a toujours fait du caractère « bon marché » de ses consoles un pilier incontournable. Après, on sait que la firme est à un point où il faut se remettre en question. A voir si ça se fera sur le terrain du prix…
      Et je suis enfin d’accord aussi concernant les jeux : j’ai peur d’un syndrome Wii U où les tiers balancent des portages de jeux déjà sortis depuis un an ailleurs et finissent par s’en aller, faute de hardware accessible ou de public…
      Wait and see mais tout ceci reste très excitant !! 😀

  4. Pingback: 2016 : bilan d’un an (sporadique) de jeux | Dans mon Eucalyptus perché

  5. J’ai trop hâte d’avoir cette console entre les mains. Lorsque j’ai regardé la vidéo de présentation, mon cœur n’a fait qu’un bond quand le garçon a démonté sa manette et est allé à l’extérieur. J’ai toujours rêvé de faire ça.

    • Tu m’étonnes, c’est une très belle promesse !
      Je serai à la présentation presse de la Switch le 13 Janvier prochain. Si jamais, tu pourras lire sur ce blog tout mon compte-rendu de cet événement ! 🙂

  6. Pingback: J’ai testé la Nintendo Switch : retour sur mon expérience et les annonces du 13 Janvier | Dans mon Eucalyptus perché

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s