Nintendo Direct du 03 Mars 2016 : piétiner vers l’E3

Annoncé très récemment et même très peu de temps avant sa diffusion, le dernier Nintendo Direct en date a été diffusé le jeudi 3 Mars, présenté en Europe par Satoru Shibata, le boss de Nintendo dans notre coin du monde. L’occasion pour nous de découvrir plus amples détails sur les prochaines sorties printanières et estivales prévues pour la Wii U et la 3DS par Nintendo. Il était donc hors de question en raison de ces précisions apportées par la firme en amont de s’attendre à quoi que ce soit concernant le marché des smartphones, la NX ou même The Legend of Zelda, ce qui n’aura pas empêché certains de quand même espérer en vain une apparition d’au moins un de ces trois éléments (ou ne serait-ce qu’une évocation)… Non clairement ce Nintendo Direct n’avait pas d’autre ambition que de passer les troupes en revue en attendant l’E3 2016 et de rappeler à notre bon souvenir les prochains jeux qui débarqueront sur les deux consoles de Nintendo.

Sans titre

Les attentes possibles

Comme à chaque fois qu’un Nintendo Direct est annoncé j’ai bien entendu dressé ma liste d’attentes ou de choses pas forcément attendues d’ailleurs mais dont j’estimais que leur mention était probable, le tout dans un éternel bingo que voici.

CcpI86LXEAE_Esl.jpg large

J’avoue avoir eu un peu de mal à remplir les cases de cette grille, ce qui explique mon usage un peu plus prononcé de mes roues de secours que sont les attendus « fun« , « directly« , « Hello everyone » ou encore « Please take a look« , lesquels y sont d’ailleurs tous passés sans exception. J’avais hésité un moment quant à l’intégration dans ce bingo de deux cases consacrées à d’éventuelles mises à jour de Splatoon et Super Mario Maker mais, préférant les laisser de côte, il a quand même bien fallu se rendre compte que j’aurais mieux fait de les y mettre (mais nous en reparlerons après). Pour le reste, je me suis basé tout bêtement sur le calendrier des sorties à venir et il semblait évident que Fire Emblem Fates passerait par là pour nous donner une date, que Metroid Prime : Federation Force serait aussi de la partie, tout comme Hyrule Warriors Legends ou Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Rio 2016… Je me suis également intéressé aux rumeurs qui ont plus ou moins agité internet dans la journée avec notamment l’arrivée d’un nouvel opus de Monster Hunter ou encore le report de Star Fox Zero, lequel ne me semblait (hélas) pas improbable… En bref, rien de bien surprenant et surtout rien d’exceptionnel. On est en Mars les gars, l’E3 c’est dans trois mois (déjà) et vous pensez bien que si Nintendo a de grosses cartouches, ils ne vont pas les gâcher maintenant. C’est comme ça tous les ans de toute façon. Enfin bref, résumons un peu ce que ce Nintendo Direct nous a donné.

Confirmer les principales sorties

Ce n’est pas un secret, il y a un certain nombre de jeux dont Nintendo nous parle – tant sur Wii U que sur 3DS – depuis un moment maintenant mais qui se sont très largement (et suffisamment) faits attendre. D’autant que certains sont disponibles au Japon depuis plusieurs mois maintenant. Retour dans l’ordre de leur apparition sur ces jeux enfin datés pour le vieux continent.

Le premier a avoir pointé le bout de son nez (et qui fut d’ailleurs le jeu qui a introduit cette émission) fut Star Fox Zero. Alors que l’on nous avait annoncé un report du jeu à Avril dernier et que les dernières présentations de ce dernier n’avaient pas plus rassuré les fans que cela, la rumeur voulait que le prochain épisode de la franchise Star Fox soit encore retardé, avec une vraisemblable sortie à l’été prochain. Or, il n’en fut rien et Shigeru Miyamoto lui-même a eu le plaisir de nous annoncer que le jeu sera bel et bien disponible le mois prochain et plus précisément le 22 Avril. Concernant le contenu du soft, rien à réellement ajouter à tout ce qui a pu avoir été dit auparavant : la filiation avec Star Fox 64 (Lylat Wars dans nos contrées) est entièrement assumée et on peut craindre qu’elle ne soit finalement redondante et prive ce nouvel épisode de la moindre once d’originalité. Pour cela, il faudra aller chercher du côté des transformations de l’Arwing – sur lesquelles Miyamoto n’est d’ailleurs pas revenu, ce n’est pas plus mal – et de nouveaux petits détails ici révélés comme ces portails de téléportations présents dans les différents niveaux et qui permettront de modifier le cheminement dans ces derniers et d’affronter d’autres boss. Un peu sur le même principe, différents embranchements seront possibles dans chacun des niveaux afin de modifier la progression générale dans le jeu, le but à atteindre étant toujours la planète Venom où se terre l’infâme Andross. A noter que le fait de finir le jeu en mode Normal permettra de débloquer tous plein d’embranchements et donc de renouveler l’expérience en recommençant la partie. Ensuite, si un nouveau niveau (Fortuna) est présenté, c’est surtout sur le mode 2 joueurs que Miyamoto insiste le plus (mais pas trop) avec ce mode coop qui permettra à un joueur de piloter l’Arwing tandis que le second visera et tirera avec le GamePad. Encore une fois, ce n’est pas hyper folichon comme affaire… A noter que l’Amiibo Fox sera compatible et permettra sobrement de débloquer l’Arwing tel qu’il apparaît dans la tout premier jeu de la série sur Super NES. Miyamoto évoque brièvement d’autres bonus de ce genre, ce qui ne manquera pas de laisser penser que l’Amiibo Falco sera aussi de la partie mais aussi que d’autres (l’Arwing) pourraient bien être commercialisés par la suite. Sorti de tout cela, Star Fox Zero me laisse toujours la même impression, à savoir celle d’un jeu vers lequel je tend mes mains avides de renouer avec la série mais qui me fait penser que ça ne va pas être aussi chouette que je l’aurais tant espéré. M’enfin personnellement je sais que tout ceci attendra étant donné que je n’ai pas ma Wii U à disposition. Les retours des joueurs me permettront de me faire un avis après la sortie du jeu.

Si un coop en local est donc annoncé, rappelons qu'aucun multijoueur en ligne n'est prévu.

Si un coop en local est donc annoncé, rappelons qu’aucun multijoueur en ligne n’est prévu.

Ce qui est à noter également au sujet de Star Fox, c’est que la sortie de Zero sera accompagnée de celle de Star Fox Guard, concrétisation du quasi oublié Project Guard que Miyamoto nous avait présenté à l’E3 2014. Le petit père aura pris son temps mais voilà donc son projet de jeu en tower defense qui va débouler sur Wii U. Le joueur y sera amené à placer des caméras dans une zone de combat afin de repérer les ennemis et de s’en débarrasser. Ce sont ainsi 100 missions qui seront proposées dans un premier temps mais, à l’image d’un Super Mario Maker, ce jeu inclura un éditeur de niveaux qui permettra de partager ses créations en ligne et donc de jouer à celles d’autres joueurs du monde entier. Ce jeu sortira en même temps que Star Fox Zero et sera disponible de deux manières : en disque si l’on achète la First Print Edition (qui comprendra Zero, Guard et un steelbook) ou alors uniquement sur l’eshop de la Wii U.

Star Fox Guard, c'est un peu le Captain Toad de Slippy.

Star Fox Guard, c’est un peu le Captain Toad de Slippy.

Un autre jeu assez réclamé depuis bon nombre de mois maintenant c’est celui qui arrivera finalement chez nous sous le titre de Tokyo Mirage Sessions #FE, aka Genei Ibun Roku #FE, aka SMTxFE. Enfin bref, le cross over mené par Atlus entre Shin Megami Tensei et Fire Emblem – aussi improbable que je puisse continuer à le trouver – va sortir en Europe le 24 Juin prochain. Assez mal présenté, TMS #FE (ça va plus vite comme ça) n’a d’ailleurs jamais été dévoilé dans ses moindres détails au public occidental et finalement seuls les fans de la série d’Atlus Shin Megami Tensei peuvent réellement savoir à quoi s’attendre. Et encore, il faudrait en discuter avec eux… Malheureusement en tous cas, une présentation détaillée du jeu n’aura pas eu lieu cette fois encore et tout juste nous rappelle-t-on qu’il s’agit d’un RPG musical mêlant donc les deux univers cités plus haut dans une histoire se déroulant au Japon, d’où le choix de le commercialiser uniquement en Japonais sous-titré en Anglais. Ah, tiens ! Ne pourrait-on y voir une façon de calmer les ardeurs des fans qui ont hurlé en apprenant que Fire Emblem Fates serait doublé en Anglais chez nous ? Peut-être, peut-être pas mais il n’en demeure pas moins que TMS #FE ne fait ici que confirmer son ambition de s’adresser avant tout à un public de connaisseurs, en atteste également une promotion inexistante auprès du grand public.

La musique et le style devraient faire partie intégrante de l'approche de ce RPG.

La musique et le style devraient faire partie intégrante de l’approche de ce RPG.

Yo-Kai Watch fut également présenté d’une manière aussi brève dans ce Nintendo Direct. Le fameux Pokémon like sorti depuis belle lurette au Japon et qui, comme nous le rappelle Satoru Shibata, y connaît un succès certain et grandissant (avec notamment une série animée), le fameux Pokémon like disais-je donc va lui aussi enfin arriver en Europe le 29 Avril prochain. Et s’il est à noter qu’une démo est disponible sur 3DS depuis le 3 Mars, on ne pourra s’empêcher de remarquer que Yo-Kai Watch est reparti de ce Nintendo Direct aussi vite qu’il est arrivé. Tout juste apprenons-nous qu’il s’agira de capturer des Yo-Kai (sortes de petits fantômes) afin d’en combattre d’autre pour ramener le calme dans la ville où se déroule le jeu. Et c’est tout, autrement dit rien qu’on ne savait déjà…

Il faudra fouiller les moindres recoins de la ville du jeu pour dénicher les Yo-Kai et les capturer.

Il faudra fouiller les moindres recoins de la ville du jeu pour dénicher les Yo-Kai et les capturer.

L’autre grand attendu en Europe, c’est bien évidemment Fire Emblem Fates, lequel viendra sans doute concrétiser le très bon accueil réservé en son temps à Awakening à compter du 20 Mai prochain. Ô miracle ! Une date ! Alors que nos amis nippons s’amusent sans doute follement sur leurs exemplaires depuis un sacré bout de temps, voilà qu’il ne nous reste plus « que » deux mois à attendre avant de pouvoir enfin poser nos propres mimines sur ces trois nouveaux jeux. Trois oui, car comme cela nous est rappelé dans l’émission, Fates se divisera en trois versions : Héritage (du côté des gentils), Conquête (du côté des méchants) et Révélation, dont on apprend de manière très rapide qu’il se situera du côté de ceux qui ne sont ni dans le camp des gentils, ni dans le camp des méchants. Si Shibata ne revient pas ici sur le gameplay général du jeu, lequel avait été assez bien présenté lors de précédentes émissions, il profite toutefois de cette annonce pour nous en dire un peu plus sur la façon d’acquérir ces trois versions. Si elles seront bien évidemment disponibles à la vente individuellement, un édition spéciale permettra néanmoins d’obtenir le lot complet dès le 20 Mai sur une seule et même cartouche, le tout accompagné d’un artbook, d’un steelbook et d’un poster double-face avec une carte (et j’aime les cartes, qu’on se le dise). Les joueurs qui achèteront cette édition pourront donc jouer aux trois versions dès le 20 Mai. Pour les autres, Héritage et Conquête seront disponibles individuellement le même jour mais il faudra attendre le 9 Juin pour pouvoir acheter Révélation sur l’eshop de la 3DS. Autrement dit, ceux qui préféreront l’édition spéciale pourront en quelque sorte jouer à cette troisième version en avant-première. Reste à connaître le prix de tout ceci, ce qui n’a bien entendu PAS été dévoilé dans le Nintendo Direct… A noter enfin la mise en vente le 20 Mai toujours d’une New 3DS XL spéciale aux couleurs du jeu.

Je vous autorise à me faire un cadeau.

Je vous autorise à me faire un cadeau.

Enfin, dernière annonce de longue date que l’on peut évoquer vient enfin le tour de Monster Hunter X, qui sera renommé en Europe Monster Hunter Generations. Prévu pour l’été 2016 sans plus de précision (ce qui laisse par ailleurs envisager un mot à son sujet lors de l’E3), le jeu sera dans la droite lignée de ses prédécesseurs mais, encore une fois, on ne nous donne que très peu d’informations à son sujet, que ce soit pour le gameplay ou d’autres trucs dans le genre. Par contre, là encore du bonus à prévoir avec notamment un contenu non spécifié offert aux joueurs qui auront une sauvegarde de Monster Hunter 4 Ultimate sur leur 3DS ainsi qu’un lot d’équipement à l’image de Marth de la série Fire Emblem (qui s’incruste décidément partout).

La coop en ligne à 4 fait son retour et cet épisode Generations permettra aussi pour la première fois de jouer dans la peau d'un Felyne.

La coop en ligne à 4 fait son retour et cet épisode Generations permettra aussi pour la première fois de jouer dans la peau d’un Felyne.

Nintendo joue donc un coup qui n’est certes pas gros mais tout de même sympathique auprès de ses joueurs en donnant ENFIN des dates claires, nettes et précises à ces jeux tant attendus de notre côté du globe. Au-delà de ce simple constat, c’est surtout un moyen certes simple mais néanmoins efficace de faire patienter jusqu’à l’E3 de Juin prochain. La firme laisse comprendre à ses fans qu’ils ne seront pas en manque de jeux d’ici ce grand rendez-vous qui devrait (doit ?) être l’occasion d’entamer un nouveau cycle pour Nintendo, sous l’égide de la NX et de son insertion dans quasiment tous les segments du marché numérique (smartphones, tablettes, internet…). Mais nous reparlerons de tout cela en temps utile et vous pensez bien que je ne manquerai pas de vous donner mon avis sur tout cela sur ce blog ! Revenons-en donc à ce Nintendo Direct pré-printanier avec le reste des annonces et ce qu’elles disent de la stratégie de Nintendo pour le trimestre à venir.

Un (faux) semblant de dynamisme

Qu’on se le dise : ce Nintendo Direct n’a pas été pauvre en jeux à présenter. En fait, si je fais le compte, ce sont pas moins de 48 softs qui ont été évoqués au cours de ces 42 minutes, dont quelques inédits dont on n’avait pas encore entendu parler !

Le premier de ces inédits en question (après Star Fox Guard dont on a déjà parlé plus haut), c’est Paper Mario – Color Splash. Prévu sur Wii U, ce jeu ravira les fans de la licence Paper Mario, qui s’était faite assez discrète depuis quelque temps si l’on ne compte pas son cross over avec Mario & Luigi dans le récent Paper Jam Bros. Dans ce nouvel épisode, Mario devra ramener des couleurs à une île qui, justement, est en train de perdre les siennes. Globalement, Color Splash reprend les grandes lignes de ses prédécesseurs dans la série Paper Mario en intégrant notamment une dimension RPG à ses combats via un système de cartes à employer afin d’activer telle ou telle capacité, chacune étant plus ou moins adaptée face à un ennemi donné. Le jeu est prévu pour cette année, sans plus de détail et devrait probablement être plus détaillé à l’E3 pour une sortie dans la foulée.

En tous cas, ce Paper Mario a l'air d'être une pépite visuelle.

En tous cas, ce Paper Mario a l’air d’être une pépite visuelle.

Autre titre inédit : Kirby – Planet Robobot. Destiné cette fois-ci à la 3DS, cette nouvelle aventure de la bouboule rose créée par Satoru Iwata nous amènera à combattre des robots qui veulent en gros mécaniser Dream Land (les salauds…). A première vue, on remarque que Planet Robobot marque le retour de Kirby dans une veine plus classique après Kirby et le Pinceau Arc-en-Ciel de la Wii U. Avec une progression dans des niveaux en 2D, ce jeu-ci reprend les bases de la série tout en y distillant quelques menues nouveautés qui n’en sont pas tant que ça comme cette possibilité de passer du premier plan à l’arrière-plan et inversement. Ajoutons à cela que Kirby pourra prendre le contrôle d’un Armure Robobot qui sera également douée de capacités d’imitation. Un mode en coop à 4 joueurs sera également de la partie avec « L’Attaque des Kirby » dans laquelle 4 Kirby pourront unir leurs forces en se répartissant les rôles afin de venir à bout de boss. Il sera possible de jouer à ce mode en multi local avec une seule cartouche ou tout bêtement avec des Kirby contrôlés par l’IA. Enfin, la compatibilité Amiibo a été confirmée avec vraisemblablement toutes les figurines déjà existantes mais aussi 4 nouvelles dans une ligne Kirby inédite qui comprendra bien entendu ledit Kirby mais aussi Meta Knight, DaDiDou et Waddle Dee. Tout ceci sera disponible à compter du 10 Juin prochain.

Planet Robobot a l'air d'être un jeu Kirby somme toute très classique malgré cette armure. Simple mais efficace ?

Planet Robobot a l’air d’être un jeu Kirby somme toute très classique malgré cette armure. Simple mais efficace ?

L’occasion d’ailleurs avec cette nouvelle vague de faire le point Amiibo de ce Nintendo Direct avec le rappel de l’arrivée imminente des séries 3 et 4 de la collection de cartes Animal Crossing (série 3 le 18 Mars et série 4 le 17 Juin) ainsi que des prochaines figurines qui seront également mises en vente le 18 Mars (dans une semaine quoi) : Roy, Ryu, ROB version Famicom pour la série Super Smash Bros. et Marie en tenue d’été, Amiral, Méli & Mélo et Charly pour la série Animal Crossing. Aucune figurine inédite n’a cependant été annoncée en dehors des 4 prévues pour accompagner Kirby – Robobot Planet.

Le succès jusqu'ici non démenti des Amiibo promet encore de beaux jours à cette gamme d'accessoires.

Le succès jusqu’ici non démenti des Amiibo promet encore de beaux jours à cette gamme d’accessoires.

Toujours sur ces nouveautés qui laissent croire qu’il y a du dynamisme en termes de développement de jeux sur Wii U et 3DS, passons à deux autres choses, la première étant cet incongru Disney Art Academy dont la sortie est prévue pour le 15 Juillet prochain. Rien à dire au sujet de ce jeu, tout est dans le titre : on va dessiner du personnage Disney/Pixar. Mais finalement c’est bien l’eshop qui nous donner l’impression qu’il y a du mouvement dans le calendrier de sorties de Nintendo avec par exemple l’arrivée de Lost Reavers (ex Project Treasure) sur celui de la Wii U le 28 Avril après une beta qui sera ouverte le 14 du même mois. Une bonne occasion de s’essayer à ce jeu d’action en coop à 4 développé en free to play par Bandai-Namco. On pourra aussi évoquer l’arrivée des jeux Super NES sur la Console Virtuelle des New 3DS exclusivement (les 3DS dites classiques n’y auront pas droit). Un choix d’exclusivité qui ne manquera pas de faire grincer les dents de ceux qui ne sont pas passés sur les dernières modèles de la console portable mais face auquel on pourra se consoler si l’on est possesseur d’une Wii U étant donné que la Super NES est déjà bien présente sur l’eshop de cette dernière. Plusieurs jeux ont ainsi été annoncés avec :

  • Earthbound et Super Mario World dispos depuis le 4 Mars
  • The Legend of Zelda – A Link to the Past et Super Metroid depuis le 10 Mars
  • F-Zero et Super Mario Kart dès le 17 Mars
  • Donkey Country et Donkey Country 2 à partir du 24 Mars

Durant leur période de lancement, il est à noter que ces jeux seront proposés à des tarifs promotionnels.

Quelque part entre le beat 'em all et le puzzle game, Lost Reavers pourrait bien être une bonne surprise. Reste à connaître les limites de son modèle free to play.

Quelque part entre le beat ’em all et le puzzle game, Lost Reavers pourrait bien être une bonne surprise. Reste à connaître les limites de son modèle free to play.

Pour conclure sur l’eshop, Ed Valiente (le gars qui parle de l’eshop depuis peu) nous a également présenté assez sommairement Azure Striker Gunvolt 2, prévu pour l’été prochain et développé par Inti Creates. Il s’agit d’un jeu d’action/plateformes 2D qui fait suite à Azure Striker Gunvolt (merci Captain Obvious) qui est justement à -33 % jusqu’au 1er Avril. Enfin, 22 jeux sont annoncés pour l’eshop :

  • LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force (Wii U + 3DS)
  • The Legend of Legacy (3DS)
  • Etrian Odissey 2 Untold : The Fafnir Knight (3DS)
  • Stella Glow (3DS)
  • Oddworld : New’n’Tasty (Wii U)
  • Mega Man : The Legacy Collection (3DS)
  • MouseCraft : Director’s CAT (Wii U)
  • PixelJunk Monsters (Wii U)
  • Lifespeed (New 3DS)
  • Dreii (Wii U)
  • Noitu Love : Devolution (3DS + Wii U)
  • Pinball Arcade (Wii U)
  • Hive Jump (Wii U)
  • Futuridium EP Deluxe (Wii U + 3DS)
  • Dex (Wii U)
  • Giana Sisters : Dream Runners (Wii U)
  • Kick & Fennick (Wii U)
  • Super Meat Boy (Wii U)
  • Lovely Planet (Wii U)
  • 6180 The Moon (Wii U)
  • Hollow Knight (Wii U)
  • Jotun : Valhalla Edition (Wii U)

Il est à noter que certains des jeux de cette liste sont déjà disponibles et qu’une partie d’entre eux est également sortie au format boite. Je vous invite donc à vous renseigner sur les jeux qui vous intéressent.

Azure Striker Gunvolt 2 a tout du jeu d'action en 2D ultra dynamique. Peut-être me laisserai-je tenter par la promo sur le premier épisode histoire d'avoir un aperçu de la chose.

Azure Striker Gunvolt 2 a tout du jeu d’action en 2D ultra dynamique. Peut-être me laisserai-je tenter par la promo sur le premier épisode histoire d’avoir un aperçu de la chose.

On pourrait donc avoir le sentiment avec cette liste de jeux à venir que Nintendo a le vent en poupe et a masse de choses à nous proposer. Si l’on porte un regard plus avisé sur la question, on se rendra compte qu’il n’en est rien. Certes il y a de l’inédit, certes il y a pas mal de jeux indés qui vont débouler mais tout cela n’est en rien révélateur d’un quelconque dynamisme dont l’effervescence serait salvatrice pour l’entreprise. Il ne s’agit que de jeux plus ou mineurs dont certains se démarqueront peut-être (Paper Mario en premier lieu) mais en aucun cas d’atouts ou de pièces maîtresses dans la stratégie de Nintendo. Cela ne fait que renforcer ce sentiment de lente glissade vers la fin de ce cycle, sentiment renforcé par les quelques jeux qui nous restent à évoquer.

Précisions autour de jeux secondaires

Il ne reste donc plus qu’à évoquer le reste, pour ne pas dire le reliquat d’un catalogue qui a tenté au cours de ce Nintendo Direct de nous montrer qu’il en avait encore en réserve mais qui nous a rappelé avec les jeux à venir que tout ceci n’est tout de même pas flamboyant et que cela repose grandement sur des choses somme toute très attendues et sans grande surprise.

Nous pouvons commencer par exemple en évoquant Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Rio 2016, nouvelle itération du jeu multi-sport réunissant les icônes de Nintendo et de Sega. Un mot en passant à l’attention des quelques connards qui ont vivement conspué le titre sur internet en le voyant ainsi dévoilé et qui ont oublié qu’un bonne partie du public de Nintendo est composé de gosses qui ne demandent pas mieux que ce genre de jeux très familiaux et très sympathiques au demeurant. Ceux-là même sans doute qui auront oublié qu’à l’époque ils s’amusaient certainement eux aussi sur ce type de jeux… Enfin bref, ce dernier sortira sur 3DS le 8 Avril et sur Wii U le 24 Juin. C’est d’ailleurs la version salon qui est présentée ici avec une bande annonce qui nous permet de voir que parmi les sports proposés nous retrouverons le rugby à 7, la boxe, le tir à l’arc, l’athlétisme, le BMX, la gymnastique, le football ou encore le volley. Reste que tout ceci fut très sommaire et que c’est tout juste si Shibata nous a expliqué qu’il fallait « tester le rugby à 7 parce que c’est amusant quand même hein » et que les lieux dans lesquels se dérouleront les épreuves sportives sont les mêmes que les vrais installés à Rio.

Il sera tout de même intéressant de voir comment le rugby (même si c'est sa version à 7) sera transposé in game.

Il sera tout de même intéressant de voir comment le rugby (même si c’est sa version à 7) sera transposé in game.

Vient ensuite le tour de Hyrule Warriors Legends, itération 3DS du jeu déjà paru précédemment sur Wii U. L’occasion pour Shibata de nous expliquer que ce jeu qui sera disponible le 24 Mars (dans un peu moins de deux semaines maintenant) accueillera plusieurs DLC. Quatre packs sont en effet prévus et il sera possible de les acquérir via un Season Pass dont le montant n’a bien entendu pas été dévoilé (vous noterez au passage que les seuls prix que Nintendo donne dans un Nintendo Direct sont ceux des jeux de la Console Virtuelle en règle générale). Aucune information n’a été donnée sur le contenu de ces packs mais on pourra très sereinement parier sur des costumes, des armes et des personnages. Un costume exclusif pour Ganondorf sera d’ailleurs livré en même temps que le premier DLC aux acquéreurs du Season Pass. Le personnage de Médolie, tiré de The Wind Waker fera également son apparition en même temps que ce premier DLC (l’achat du Season Pass n’est ici pas nécessaire puisque ce personnage sera offert gracieusement). Il est à noter également que les joueurs ayant joué sur Wii U pourront utiliser un code fourni avec le jeu sur 3DS pour télécharger directement les 5 nouveaux personnages de cette version : Lion Rouge, Linkle, Link cartoon, Tetra et Skull Kid). Enfin, une démo est déjà disponible pour tester le jeu depuis le 3 Mars et si vous achetez le jeu complet sur l’eshop (et uniquement sur l’eshop en l’occurrence) entre sa sortie et le 21 Avril, un thème pour 3DS vous sera offert. Nintendo accompagne donc plutôt bien son jeu et semble donner l’ambition d’en faire un fer de lance de l’actuelle stratégie de la 3DS afin d’amener celle-ci tranquillement vers sa fin en alimentant les jeux dont elle dispose.

Cinq nouveaux personnages et le trident de Ganondorf, voilà ce qui attend les possesseurs de la version Wii U qui utiliseront leur code avec cette itération 3DS.

Cinq nouveaux personnages et le trident de Ganondorf, voilà ce qui attend les possesseurs de la version Wii U qui utiliseront leur code avec cette itération 3DS.

Metroid Prime : Federation Force, aka « le mal aimé », a également été présenté au cours de ce Nintendo Direct. Ce spin off de l’excellente trilogie Metroid Prime nous amènera, comme le rappelle le producteur Kensuke Tanabe, a incarner des soldats de la Fédération Galactique face aux ennemis de toujours de Samus, les Pirates de l’Espace. Le jeu intègrera une dimension RPG (lui aussi) en se basant sur un principe de distribution des armes entre les soldats qui leur permettra d’incarner tel ou tel rôle avec telles ou telles forces et faiblesses. Tanabe nous apprend d’ailleurs que ce jeu, qui sera disponible cet été sans que cela ne soit plus précis, est le fruit d’un long développement entamé à l’époque sur DSi ! Il m’a d’ailleurs fait un peu peur avec son laïus sur l’opportunité que représentait la New 3DS et j’ai cru que le jeu serait une exclu pour cette console. Enfin, « peur », c’est vite dit car je conserve au sujet de ce soft le même avis que lors de sa présentation à l’E3 : aussi potentiellement bon qu’il puisse être (car c’est tout sauf impossible), je ne me vois pas le prendre. A long terme, en occasion, peut-être. Mais dans l’état actuel des choses, c’est hors de question. C’est un vrai Metroid que je voulais moi, pas un ersatz ! Aussi je refuse d’encourager cette stratégie en achetant le jeu dès sa sortie ou dans les semaines suivantes. Cela attendra.

Il faut aussi penser à ce style graphique choisi pour Federation Force. Déjà que le jeu divise sur son principe-même, que dire de cette esthétique bien loin des Metroid habituels ?

Il faut aussi penser à ce style graphique choisi pour Federation Force. Déjà que le jeu divise sur son principe-même, que dire de cette esthétique bien loin des Metroid habituels ?

Balancés en toute fin d’émission, nous avons aussi eu droit à Dragon Quest VII : La Quête des Vestiges du Monde, le remake de l’épisode sorti à l’origine sur la première Playstation en 2000-2001. On notera au passage qu’il n’est ici question que du VII et que le VIII (L’Odyssée du Roi Maudit) n’a pas été évoqué alors qu’il avait été présenté en même temps que son petit camarade il y a quelque temps. Pas grand-chose à dire en tous cas au sujet de La Quête des Vestiges du Monde si ce n’est qu’il s’agit bien entendu d’un RPG au tour par tour avec 30 classes disponibles, gna gna gna… Un vague 2016 nous est donné comme fenêtre de sortie, comme pour Rythm Paradise Megamix, grande compilation de 70 mini-jeux de rythme tirés de l’épisode inédit sorti sur Game Boy Advance (mais inédit en Europe), de Rythm Paradise sur DS et de Beat the Beat sur Wii. A cette sélections sont ajoutés 30 mini-jeux inédits, histoire de ne pas en faire une simple compilation.

Dragon Quest VII a eu droit à une refonte complète pour son arrivée sur 3DS.

Dragon Quest VII a eu droit à une refonte complète pour son arrivée sur 3DS.

Enfin, ce Nintendo Direct fut l’occasion d’évoquer assez brièvement quelques mises à jour pour Splatoon et Super Mario Maker. Dans le premier cas, une première mise à jour a été déployée le 9 Mars pour équilibrer les équipements et le mode Match Pro tout en ajoutant quelques éléments aux Splatfests. Une autre MàJ en deux parties doit arriver par la suite afin de proposer des ajustements dans les armes ainsi que des packs qui permettront aux joueurs d’obtenir des lots d’armes parmi les plus populaires afin d’entamer les parties avec un matos complet sans avoir à se prendre la tête. La première partie de cette seconde mise à jour arrivera en Avril. Dans le cas de Super Mario Maker, tout a été déployé le 9 Mars également avec l’apparition des colonnes à épines tirées de Super Mario World (si je ne m’abuse) et des clés (associées aux pièces rouges). Un nouveau mode est également présenté, à savoir le Défi des 100 Mario conçu pour jouer en Super Expert, autre nouveauté qu’on débloquera en terminant le mode Expert. Enfin 12 nouveaux costumes sont prévus, dont celui de Tetra, ainsi qu’un ajustement du site internet Super Mario Maker Bookmark. Ah oui et on aura aussi noté la très brève évocation du programme My Nintendo, dont le lancement est prévu pour ce mois-ci et au sujet duquel on n’a toujours rien appris de concret, si ce n’est qu’on pourra cumuler des points en jouant aux jeux, en utilisant les applications Nintendo ou encore en achetant des jeux sur l’eshop (les jeux boite ne devraient a priori pas être éligibles, ce qui pose pas mal de questions d’ailleurs). Shibata en profite d’ailleurs pour rappeler qu’il est toujours temps de se pré-enregistrer pour l’application Miitomo (lancement en Mars aussi), ce qui vous permettra en plus de vous créer un compte My Nintendo par la même occasion. Pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait, c’est par ici que ça se passe.

Ces packs permettront aux moins à l'aise d'entre nous avec la question d'équilibre de l'équipement de se lancer plus vite dans la bataille.

Ces packs permettront aux moins à l’aise d’entre nous avec la question d’équilibre de l’équipement de se lancer plus vite dans la bataille.

Ce Nintendo Direct était donc tel qu’on pouvait l’attendre. Présentant ou rappelant à notre bon souvenir la collection printemps-été de la firme, l’émission n’était pas là pour faire dans le gros coup. Si quelques nouveautés sont venues ponctuer l’affaire et donner un semblant de dynamisme dans tout ça, on en revient toujours au même constat : l’E3 sera la prochaine grosse étape. Et ça fait un an que ça dure, depuis le simili-fiasco de l’an passé. Nintendo sait ce qu’il faut faire (et gageons qu’elle a tout prévu) et a définitivement orienté sa stratégie actuelle autour de l’accompagnement de ses agonisantes consoles (même si la 3DS, encore et toujours, tient assez bien la barre) pour mieux préparer l’arrivée de la NX. Ce Nintendo Direct abonde dans ce sens. En datant enfin quelques gros jeux et en proposant une relative masse de jeux secondaires et de nouveautés, Big N vise à faire patienter ses joueurs. C’est un peu comme si Shibata – ou Kimishima là-bas dans son archipel nippon – nous disait : « Voilà de quoi vous sustenter, maintenant attendez » . Et c’est ce que nous allons faire. Sans doute trouverons-nous toutes et tous de quoi alimenter nos consoles dans le lot de ce qui a été annoncé ici mais nous sommes comme Nintendo, le regard tourné vers un E3 si proche et en même temps si lointain au vu de la situation complexe de la Wii U en particulier. Alors oui, Fire Emblem Fates et StarFox Zero tombent à point nommé dans cette optique. Sans doute verra-t-on Monster Hunter Generations ravir les fans et même ce Paper Mario : Color Splash enthousiasmer les possesseurs de Wii U. Peut-être même que Metroid Prime : Federation Force sera la bonne surprise qu’on lui souhaite d’être malgré tous les reproches qu’on peut lui adresser pour ne pas être un « vrai » Metroid Prime. Mais même en jouant à ces jeux, dont il est certain que plusieurs rejoindront ma ludothèque au passage, c’est à NX et à 2017 qu’on pensera.

Rendez-vous est donc pris pour le prochain E3 cet été à Los Angeles. Une édition 2016 que je souhaite riche et enthousiasmante mais surtout porteuse de la nouvelle stratégie de Nintendo et que la firme devra absolument imposer sans ambigüité auprès ses joueurs. Il est capital pour la firme de se relever après l’échec de 2015 et le fiasco de la Wii U et c’est avec cet E3 que ça commencera. Mais d’ici là, nous aurons eu l’occasion de découvrir le bilan financier de l’année fiscale 2015-2016 (lequel devrait être révélé courant Avril-Mai). Une première occasion pour Kimishima de révéler (au moins en partie) les plans de Nintendo pour 2016-2017 et évidemment quelque chose dont je ne manquerai pas de parler sur ces pages. Vivement !

________________

Résultat du bingo

BOOM !

BOOM !

Revoir le Nintendo Direct

Publicités

4 réflexions sur “Nintendo Direct du 03 Mars 2016 : piétiner vers l’E3

  1. Super article complet et intéressant !
    Par contre, ça me fait tellement peur de lire des trucs comme « la Wii U agonisante » ou « Le fiasco de la Wii U » T__T Honnêtement, ce que je pense n’est absolument pas basé sur des chiffres mais sur un ressenti et une expérience personnels, mais je n’ai pas l’impression que la Wii U se soit tant plantée que ça. Elle a certes mis bien trop de temps à démarrer, mais elle propose un catalogue assez alléchant et son plus gros carton est je pense Splatoon, avec de gros appuis chez Mario Kart 8 et Super Mario Maker, une rétro-compatibilité de tous les jeux Wii, et quelques autres hits intéressants passés et à venir.
    Mais c’est tellement étrange qu’on doive tous retenir notre souffle aussi longtemps devant le prochain Zelda (y’en a qui sont morts au passage du coup) ! Toi qui anticipe autant l’E3, tu penses que son annonce le dévoilera sur quelle plateforme ? Pour ma part je serais tellement déçue de constater qu’aucun Zelda ne sortirait sur Wii U, ou qu’il sortirait en doublon avec la future console…

    • Quand je parle de fiasco de la Wii U, c’est en regardant les chiffres. C’est la pire vente de consoles de Nintendo depuis que l’entreprise joue sur ce marché. A peine plus de 12 millions d’unités, là où la GameCube – autre échec – a « réussi » à taper le 21 millions. Ça ne me fait pas non plus plaisir de dire ça mais c’est un fait. Sans parler de la fuite des tiers vers Sony et Microsoft.
      Après je ne dis pas, je l’aime hein la Wii U et ses jeux aussi et je suis persuadé qu’à plein potentiel, elle aurait pu être une machine d’exception. Mais bon…voilà quoi. :3

      Pour Zelda, difficile à dire et je dois bien avouer que son cas est assez flou. Comme ça, tout porte à croire que le jeu sera sur Wii U et sur NX… Vu le calendrier qu’on peut essayer d’envisager, ça en prend la direction. Surtout que Nintendo n’a pas l’intention de l’utiliser comme vendeur de Wii U, dont la production est ralentie depuis peu. Au Japon on a connu une rupture de stock de Wii U ces derniers jours. Pas parce qu’elle s’est largement mieux vendue mais bien parce que Nintendo l’a bien moins distribuée en boutiques. Du coup, le coup du Zelda sur Wii U et sur NX ne me surprendrait pas.
      Quant à ce qui est de savoir sur quelle console il sera présenté… Si on part du principe que la NX sera présentée à l’E3 prochain, il y a fort à parier que Nintendo fera de Zelda son porte-étendard. D’autant que si l’on en croit les différents brevets déposés, la NX devrait reprendre le principe d’écran dans la manette et tout ça. Du coup ça ne jurerait pas. Par contre ce serait le coup final pour achever la Wii U, qui va de toute façon voir sa mise à mort actée cette année selon toute vraisemblance (même en admettant qu’il faille attendre une sortie de la NX en 2017).

      Enfin tout ce que je dis là, ce ne sont que des hypothèses que je me construis en fonction de ce que je vois et lis. Je suis loin d’être un expert à même de prévoir les tendances de la stratégie de Nintendo dans ses moindres détails. :3

      Mais franchement, là tout de suite, j’attends surtout le bilan financier pour 2015-2016. C’est là qu’on verra les grandes lignes réellement se dessiner. Dans un bon mois maintenant. 🙂

      • Je suis d’accord avec toi qu’annoncer la sortie du nouveau Zelda aussi bien sur Wii U que sur NX serait le coup de grâce pour la console (alors ne parlons même pas d’une exclu NX).

        Je sais bien que les chiffres sont catastrophiques, c’est pour ça que préfère ne pas les regarder xD Mais vu toutes les bourdes marketing qui entourent la Wii U, y’a pas à chercher très loin les causes. Je trouve ça tellement dommage en fait. Comme tu dis, à plein potentiel cette console aurait vraiment pu faire un carton.

        Mais en même temps, c’est presque terrible de la voir continuer à essayer de perdurer ne serait-ce que jusqu’à l’E3…

      • Ils la font traîner comme ça depuis un an et depuis en fait qu’on sait que NX arrive. Il est temps de la laisser prendre une retraite pépère. :3

        La Wii U restera pour moi comme le plus gros rendez-vous manqué entre un constructeur et ses joueurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s