Césars 2016 : les nominations

A peine deux semaines après les Oscars, les Césars du cinéma ont à leur tour dévoilé les différents concurrents qui se disputeront cette année les précieux trophées. Etant largement passé à côté de 2015 en termes de cinéma, et en particulier de notre cinéma français, je serais bien mal avisé de prédire quoi que ce soit concernant les différents nommés de ce cru 2016… Mais c’est intéressant aussi de se plonger comme ça dans les nominations, c’est l’occasion de découvrir des choses et d’en rappeler d’autres à notre bon souvenir. Mais peu importe, la liste a été dressée et la voici.

slider_140_image

Meilleur Film
Dheepan, de Jacques Audiard
Fatima, de Philippe Faucon
La Loi du Marché, de Stéphane Brizé
Marguerite, de Xavier Giannoli
Mon Roi, de Maïwenn
Mustang, de Deniz Gamze Ergüven
La Tête Haute, d’Emmanuelle Bercot
Trois Souvenirs de Ma Jeunesse, d’Arnaud Desplechin

Meilleur Réalisateur
Jacques Audiard pour Dheepan
Stéphane Brizé pour La Loi du Marché
Xavier Giannoli pour Marguerite
Maïwenn pour Mon Roi
Deniz Gamze Ergüven pour Mustang
Emannuelle Bercot pour La Tête Haute
Arnaud Desplechin pour Trois Souvenirs de Ma Jeunesse

Meilleur Acteur
Jean-Pierre Bacri pour La Vie Très Privée de Monsieur Sim
Vincent Cassel pour Mon Roi
François Damiens pour Les Cowboys
Gérard Depardieu pour Valley of Love
Antonythasan Jesuthasan pour Dheepan
Vincent Lindon pour La Loi du Marché
Fabrice Luchini pour L’Hermine

Meilleure Actrice
Loubna Abidar pour Much Loved
Emmanuelle Bercot pour Mon Roi
Cécile de France pour La Belle Saison
Catherine Deneuve pour La Tête Haute
Catherine Frot pour Marguerite
Isabelle Huppert pour Valley of Love
Soria Rezoual pour Fatima

Meilleur Acteur dans un second rôle
Michel Fau pour Marguerite
Louis Garrel pour Mon Roi
Benoît Magimel pour La Tête Haute
André Marcon pour Marguerite
Vincent Rottiers pour Dheepan

Meilleure Actrice dans un second rôle
Sara Forestier pour La Tête Haute
Agnès Jaoui pour Comme un Avion
Sidse Babett Knudsen pour L’Hermine
Noémie Lvovsky pour La Belle Saison
Karin Viard pour 21 Nuits avec Pattie

Meilleur Espoir masculin
Swann Arlaud pour Les Anarchistes
Quentin Dolmaire pour Trois Souvenirs de Ma Jeunesse
Félix Moati pour A Trois On Y Va
Finnegan Oldfield pour Les Cowboys
Rod Paradot pour La Tête Haute

Meilleur Espoir féminin
Lou Roy-Lecollinet pour Trois Souvenirs de Ma Jeunesse
Diane Rouxel pour La Tête Haute
Zita Hanrot pour Fatima
Sarah Giraudeaud pour Les Bêtises
Camille Cottin pour Connasse – Princesse des Cœurs

Meilleur Scénario original
Jacques Audiard, Thomas Bidegain et Noé Debré pour Dheepan
Xavier Giannoli pour Marguerite
Deniz Gamze Ergüven et Alice Winocour pour Mustang
Emmanuelle Bercot et Marcia Romano pour La Tête Haute
Arnaud Desplechin et Julie Peyr pour Trois Souvenirs de Ma Jeunesse

Meilleure Adaptation
David Oehloffen et Frédéric Tellier pour L’Affaire SK-1
Samuel Benchetrit pour Asphalte
Philippe Faucon pour Fatima
Vincent Garenq et Stéphane Cabel pour L’Enquête
Benoît Jacquot et Hélène Zimmer pour Journal d’une Femme de Chambre

Meilleur Film d’animation
Adama
, de Simon Rouby
Avril et le Monde Truqué, de Christian Desmares et Franck Ekinci
Le Petit Prince, de Mark Osborne

Meilleur Film étranger
Birdman, d’Alejandro González Iñárritu
Le Fils de Saul, de László Nemes
Je Suis Mort mais J’ai des Amis, de Guillaume & Stéphane Malandrin
Mia Madre, de Nanni Moretti
Taxi Téhéran, de Jafar Panahi
Le Tout Nouveau Testament, de Jaco Van Dormael
Youth, de Paolo Sorrentino

Meilleur Film documentaire
Le Bouton de Nacre
, de Patricia Guzmán
Cavanna – Jusqu’à l’Ultime Seconde, J’écrirai, de Denis & Nina Robert
Demain, de Cyril Dion et Mélanie Laurent
L’Image Manquante, de Rithy Panh
Une Jeunesse Allemande, de Jean-Gabriel Périot

Meilleur Premier film
L’Affaire SK-1, de Frédéric Tellier
Les Cowboys, de Thomas Bidegain
Mustang, de Deniz Gamze Ergüven
Ni le Ciel Ni la Terre, de Clément Cogitore
Nous Trois ou Rien, de Kheiron Tabib

Meilleure Photographie
Eponine Momenceau pour Dheepan
Glynn Speeckaert pour Marguerite
David Chizallet et Ersin Gök pour Mustang
Irina Lubtchansky pour Trois Souvenirs de Ma Jeunesse
Christophe Offenstein pour Valley of Love

Meilleure Musique
Raphaël pour Les Cowboys
Ennio Morricone pour En Mai Fais ce qu’Il te Plaît
Stephen Warbeck pour Mon Roi
Warren Ellis pour Mustang
Grégoire Hetzel pour Trois Souvenirs de Ma Jeunesse

Meilleur Son
Dheepan
Marguerite
Mon Roi
Mustang
Trois Souvenirs de Ma Jeunesse

Meilleur Montage
Dheepan
Marguerite
Mon Roi
Mustang
Trois Souvenirs de Ma Jeunesse

Meilleurs Décors
Dheepan
Journal d’une Femme de Chambre
Marguerite
L’Odeur de la Mandarine
Trois Souvenirs de Ma Jeunesse

Meilleurs Costumes
Journal d’une Femme de Chambre
Marguerite
Mustang
L’Odeur de la Mandarine
Trois Souvenirs de Ma Jeunesse

Meilleur Court-Métrage
La Contre-Allée, de Cécile Ducrocq
Le Dernier des Céfrans, de Pierre-Emmanuel Urcun
Essaie de Mourir Jeune, de Morgan Simon
Guy Moquet, de Demis Herenger
Mon Héros, de Sylvain Desclous

Meilleur Court-Métrage d’animation
La Nuit Américaine d’Angélique
, de Pierre-Emmanuel Lyet et Joris Clerté
Le Repas Dominical, de Céline Devaux
Sous Tes Doigts, de Marie-Christine Courtès
Tigres à la Queue Leu Leu, de Benoît Chieux

Ce que l’on peut dire, c’est que cette édition 2016 des Césars est marquée par une très large domination d’un groupe restreint de films. Il suffit en fait de regarder les nommés pour le Meilleur Film et la liste des principaux concurrents pour l’ensemble ou presque des catégories est là : Dheepan, MustangMon Roi ou encore La Tête Haute dominent très largement cette sélection avec 9 nominations respectives pour les deux premiers et 8 pour les deux suivants. Mais c’est sans conteste Trois Souvenirs de Ma Jeunesse et Marguerite qui font figure de favoris avec leurs 11 nominations (bien que l’on sache qu’avec les Césars, cela ne veut rien dire). Au final, tout ceci donne quelque chose d’assez peu diversifié, ces films constituant les candidats tant pour le Meilleur Film que pour le Meilleur Réalisateur (seul Fatima concourt dans la première de ces catégories sans apparaître dans la seconde) et s’invitant très facilement pour le Meilleur Acteur ou la Meilleure Actrice selon les cas.

Auréolé de sa Palme d’Or lors du dernier Festival de Cannes, le film de Jacques Audiard Dheepan fait toutefois figure de principal favori pour le Meilleur Film et le Meilleur Réalisateur mais attention toutefois à La Loi du Marché de Stéphane Brizé qui pourrait créer la surprise et que l’on attend en tous cas comme vainqueur dans la catégorie du Meilleur Acteur avec un Vincent Lindon lauréat du dernier Prix d’Interprétation masculine du dernier festival cannois là encore. On notera également la très bonne représentation d’un Mustang qui pourrait déjà repartir de Los Angeles avec l’Oscar du Meilleur Film étranger d’ici là. Le film de Deniz Gamze Ergüven est par ailleurs nommé non seulement pour le Meilleur Film mais aussi pour le Meilleur Premier film et pourrait ainsi réaliser le même doublé que celui de Guillaume et les Garçons, à Table ! en 2014.

Chez les acteurs, Vincent Lindon devra tout de même se méfier de Fabrice Luchini, récompensé pour son rôle dans L’Hermine à la dernière Mostra de Venise. A noter également que Jean-Pierre Bacri offre ici à La Vie Très Privée de Monsieur Sim sa seule et unique nomination. Côté actrice, Emmanuelle Bercot concourt pour Mon Roi mais aura également l’occasion de peut-être repartir avec d’autres récompenses parmi les plus prestigieuses attribués à La Tête Haute, et pourquoi pas le titre de Meilleure Réalisatrice, que Maïwenn convoite également.

Je m’arrête là et vous laisse à vos propre analyses de la sélection. Il n’y a désormais plus qu’à attendre le 26 Février prochain pour assister à la cérémonie qui sera, comme toujours, diffusée en clair et en direct sur Canal +. Le mot de la fin pour rappeler qu’après le très bon Edouard Baer, c’est l’humoriste Florence Foresti qui sera Maîtresse de Cérémonie cette année.

Florence Foresti avait marqué les esprits (et les bêtisiers de fin d'année) en 2009 avec son sketch dans lequel elle tentait de séduire Sean Penn.

Florence Foresti avait marqué les esprits (et les bêtisiers de fin d’année) en 2009 avec son sketch dans lequel elle tentait de séduire Sean Penn.

Publicités

Une réflexion sur “Césars 2016 : les nominations

  1. Pingback: Césars 2016 : le palmarès | Dans mon Eucalyptus perché

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s