Nintendo Direct du 2 Avril : en attendant l’E3

C’est dans la nuit du 1er au 2 Avril, à minuit, qu’a eu lieu la toute dernière édition du Nintendo Direct, cette émission consacrée à l’actu de Big N et dans laquelle Satoru Iwata himself joue les animateurs (si l’on peut dire). Consacré à l’actualité européenne de Nintendo, cette émission était également sans aucun doute la dernière avant l’E3 de l’été prochain. Aussi, les fans qui attendaient cette diffusion nocturne étaient divisés en deux groupes : d’un côté ceux qui s’attendaient à de grosses annonces et de l’autre, les plus sceptiques qui savent plus ou moins pertinemment qu’un Nintendo Direct en Mars ou Avril ne contient jamais de TRES grosses annonces. Même si l’on en rêve.

Nintendo direct

Ce que j’attendais de ce Nintendo Direct, en grand naïf que je suis

Des attentes, on en a toutes et tous, d’autant que Nintendo sait les créer. Entre StarFoxZeldaFire Emblem et les autres, il y a de quoi baver ! Cependant, on savait déjà depuis quelques jours que l’opus Wii U de Zelda était repoussé à 2016, ce qui excluait de facto toute nouvelle image du jeu dans ce Nintendo Direct. Mais il y a tout le reste et puisque que l’image parle souvent plus facilement que de longs paragraphes, je vais la jour fine et vous proposer de retrouver les attentes qui étaient les miennes avant cette émission, le tout sous la forme d’un bingo (c’est à la mode, que voulez-vous…).

Nous verrons bien à la fin de l'article quel en aura été le résultat... SUSPENSE !

Nous verrons bien à la fin de l’article quel en aura été le résultat…
SUSPENSE !

Basé sur mes opinions personnelles et sur différentes rumeurs qui ont émergé sur le net (en particulier d’Allemagne), ce bingo me semblait, une fois terminé, plutôt juste. Je lui reconnais tout de même quelques éléments qui, avec le recul, semblent assez utopiques. Je pense notamment à l’annonce d’un Animal Crossing pour Wii U ou aux premières images (mêmes succinctes) de StarFox, qui dois sortir cette année théoriquement. Mais allez, voyons ce que nous a réservé ce Nintendo Direct. Oh, tant que j’y pense, je ne reprendrai pas toutes les informations de l’émission de manière exhaustive et me contenterai ici de revenir sur les axes essentiels de celle-ci, quitte à ne pas suivre la chronologie des annonces. Vous pouvez cependant retrouver tous les détails de chaque annonce sur mon Twitter en suivant ce lien et en regardant les vignettes proposées dans chacun des tweets présents ensuite.

Des dates et des annonces

Contrairement à ce que j’aurais pu croire en amont, ce Nintendo Direct n’a pas été avare en dates et autres annonces, parfois amplement attendues par les fans. Les premières dates a avoir été officialisées sont celles de deux jeux annoncés il y a un moment maintenant puisque tout cela remonte à l’E3 2014Yoshi’s Wooly World et Splatoon.

Concernant le premier, nous savons désormais qu’il sortira le 26 Juin prochain, en jeu seul ou bien dans un bundle dont nous reparlerons un peu après. Pour le moment, attardons-nous un petit peu sur ce cas. Satoru Shibata (monsieur Nintendo Europe) profite de ce Nintendo Direct pour nous donner quelques informations sur le gameplay du jeu. Nous savons donc, images in game à l’appui, que Yoshi pourra bien entendu profiter de toutes ses attaques habituelles (saut plané, avaler, pondre, lancer des œufs…) mais aussi de toutes nouvelles capacités issues de cet univers tout laineux. La fameuse monture de Mario pourra donc en quelque sorte « tricoter » afin de se créer des passerelles qui lui permettront de surmonter des obstacles ou d’ouvrir de nouveaux passages secrets dissimulant divers items et autres petites choses à découvrir. Une deuxième annonce explique que le jeu proposera deux mode : Classique et Relax. En gros, vous pouvez respectivement traduire ces deux intitulés par Normal et Facile car si le mode Classique proposera visiblement une expérience dans la droite lignée des précédents jeux Yoshi, le mode Relax sera quant à lui là pour faciliter les choses, s’adressant du coup aux joueurs les plus novices. Dans ce mode, Yoshi disposera notamment de petites ailes lui permettant d’éviter plus aisément les ennemis ou, tout simplement, les trous piégeux qui agrémente les différents niveaux.

Yoshi's Wooly World permettra de switcher entre le mode Classique et le mode Relax en cours de niveau et sans avoir à recommencer ce dernier depuis le début.

Yoshi’s Wooly World permettra de switcher entre le mode Classique et le mode Relax en cours de niveau et sans avoir à recommencer ce dernier depuis le début.

Au sujet de Splatoon, la date de sortie annoncée est celle du 29 Mai prochain, soit dans un peu moins de deux mois maintenant. Là encore, un bundle est prévu mais nous verrons cela plus tard. Créant la sensation lors de l’E3 2015, Splatoon avait réussi le pari de devenir une nouvelle licence attendue par les joueurs. Rappelons que le principe du jeu repose grosso modo sur l’idée d’un paintball géant dans lequel les Inklings (des calamars pouvant prendre forme humaine) répartis en équipes se disputent la possession d’un territoire en l’aspergeant le plus possible de peinture. Au sujet des modes de jeu, Shibata nous apprend qu’en plus du multijoueur à 4vs4 et de la campagne solo, Splatoon proposera deux autres modes spécifiques. Le premier est le Match Pro : reprenant le principe du 4vs4, ce mode se déroulera en ligne avec différentes possibilités de règles du jeu. Le second est le Dojo : il s’agit cette fois-ci d’un multi local en 1vs1 qui offre l’excellente possibilité d’un écran séparé avec un joueur les yeux rivés sur la télé tandis que le deuxième jouera directement sur le GamePad de la console. Enfin un jeu qui y pense !

En ligne, le mode Match Pro de Splatoon permettra de jouer avec ses amis ou d'illustres inconnus du monde entier.

En ligne, le mode Match Pro de Splatoon permettra de jouer avec ses amis ou d’illustres inconnus du monde entier.

Autres dates, celles de Puzzles & Dragons Z et de Codename S.T.E.A.M qui sortiront respectivement le 7 et le 15 Mai 2015. Très peu de temps à attendre donc avant d’enfin pouvoir tâter à ces deux jeux. Au sujet de Puzzles & Dragons Z, une présentation du concept du jeu, inédit en Europe, nous est donnée afin de savoir de quoi il en retourne mais nous avons également la confirmation (bien que personne n’en doutait plus) que le jeu sera vendu conjointement avec une édition spéciale Super Mario Bros. de ce dernier. Ainsi, ce sont deux jeux qui seront vendus dans la même boîte, vraisemblablement pour un prix qui avoisinera le prix habituel des jeux 3DS. Néanmoins, une confirmation de cette information reste à attendre puisque rien n’a été dit dans l’émission à ce propos.
Quant à Codename S.T.E.A.M, cette présentation fut l’occasion de nous révéler deux modes de jeu : A.B.E vs A.B.E (qui fera s’opposer deux robots géants) et le Match à Mort (où les tours ne durent que 60sec).

Codename S.T.E.A.M et Puzzles & Dragons Z pourraient bien donner un petit coup d'accélérateur aux ventes 3DS européennes.

Codename S.T.E.A.M et Puzzles & Dragons Z pourraient bien donner un petit coup d’accélérateur aux ventes 3DS européennes.

Deux autres annonces, sans dates celles-ci, sont venues égayer les joueurs et plus particulièrement les fans d’Atlus, le studio à l’origine des jeux Shin Megami Tensei ou encore Persona. La première est l’officialisation tant attendue du fameux crossover entre les deux licences Shin Megami Tensei et Fire Emblem. Sans titre pour le moment, le jeu s’est dévoilé à travers un trailer sur fond de J-Pop dont on regrettera cependant qu’il n’explicite en rien le gameplay du jeu. Si l’on saura finalement que le jeu se déroule dans un univers où nous pourrons naviguer entre notre monde et un monde de fantasy et que des personnages des deux licences feront leur apparition, on restera quand même un peu sur notre faim à l’issue de la présentation. Pas de date (même approximative), pas d’éléments de gameplay, pas de détails scénaristiques… C’est un peu dommage.
L’autre jeu, c’est Project Zero 5, que l’on continue d’appeler comme cela alors que l’on ne sait rien de son titre officiel pour le moment. Pour ceux qui, comme moi, ne connaissaient cette licence que de nom, il s’agit d’une sorte de survival horror. Et dans cet opus Wii U, il semblerait bien que le GamePad soit au cœur du gameplay. En effet, la mablette sera des plus nécessaires pour examiner les différentes zones visitées mais également pour repousser des esprits malveillants !
Tout ceci s’avère en tous cas être une bonne nouvelle pour les amateurs de studios nippons mais aussi pour la Wii U, qui s’offre ainsi l’arrivée de jeux tiers plus que bienvenus sur cette console qui en manque cruellement.

Atlus pourrait devenir un allié majeur pour Nintendo et sa Wii U. Aux joueurs de faire en sorte que ce partenariat perdure.

Atlus pourrait devenir un allié majeur pour Nintendo et sa Wii U. Aux joueurs de faire en sorte que ce partenariat perdure.

Je ne reviendrai pas en détail sur les sorties de jeux indés sur l’eShop annoncés et datés tant pour la Wii U que pour la 3DS (vous retrouverez tout sur cette vignette et celle-ci) mais soulignerai toutefois l’arrivée de jeux Nintendo 64 (Super Mario 64 et Donkey Kong 64) et DS (Mario Kart DS et Wario Ware Touched) sur l’eShop de la Wii U. Tous disponibles à un prix de 9,99€ chacun, vous pouvez cependant profiter d’une offre promotionnelle : si vous achetez trois de ces jeux avant le 16/04, le quatrième vous sera gracieusement offert. Si cela ne m’intéresse pas plus que ça (j’ai déjà 3 de ces jeux dans leur format original), je dois tout de même reconnaître mon grand contentement quant à l’idée que Donkey Kong 64 soit disponible, introuvable qu’il est dans les bacs à occasions des cash converters… A noter également l’arrivée de deux autres jeux Wii pour l’eShop Wii U : Pandora’s Tower et Sin & Punishment: Successor of the Skies, toujours au prix (discutable) de 19,99€.
Il est en revanche bien plus intéressant d’en apprendre plus sur le prochain épisode de la saga Fire Emblem, annoncé sur 3DS pour 2016 donc (ce qui était amplement prévisible. Sans doute ce jeu fera-t-il l’objet d’une attention particulière lors du prochain E3 mais nous avons cependant pu nous mettre un chouette trailer sous la dent lors de ce Nintendo Direct ! De plus, Shibata nous a appris plusieurs éléments intéressants au sujet du jeu. S’il reprend l’essence-même de la licence, ce futur Fire Emblem (qui perd au passage le If qui concluait son 1er titre provisoire) permettra, comme Awakening, de créer son propre avatar et ce dernier sera carrément le héros du jeu et pas uniquement un sidekick stratège comme auparavant. Une idée d’autant plus intéressante qu’il nous sera permis de choisir notre camp, décisions qui influera considérablement le déroulement du scénario. Entre le pacifiste royaume d’Hoshido et le belliqueux royaume de Nohr, il faudra trancher !

Un avatar personnalisé qui devient le héros du jeu, c'est idéal pour s'imprégner au mieux de l'histoire.

Un avatar personnalisé qui devient le héros du jeu, c’est idéal pour s’imprégner au mieux de l’histoire.

Voilà donc pour les jeux annoncés et/ou datés de ce Nintendo Direct. Dans l’ensemble il n’y a pas vraiment à se plaindre. Nintendo a sorti quelques cartes intéressantes de sa manche mais tout ceci sans tout de même plus l’annonce pour faire patienter qu’autre chose, exception faite des jeux prévus pour les deux à trois mois qui viennent. Nul doute que l’E3 sera évidemment l’occasion de balancer les plus grosses cartouches, à commencer par un StarFox absent de cette émission-ci bien qu’espéré et qui permettra de sauver la mise à un Big N qui a déclaré il y a quelques jours que Zelda ne sera pas à Los Angeles. Mais ce que l’on retient plus facilement de ce Nintendo Direct du 2 Avril, c’est la volonté de la firme de Kyoto de capitaliser sur deux aspects de son offre, ce que l’on va détailler tout de suite.

Capitaliser sur les Amiibo

Les Amiibo ont connu et connaissent encore aujourd’hui un succès aussi considérable qu’indéniable. Les figures NFC de Nintendo ont en effet la cote, tant et si bien que la rareté des uns fait la richesse de leurs spéculateurs propriétaires… Aucun mot de Nintendo d’ailleurs concernant un réapprovisionnement de certains modèles dans les mois à venir. Au lieu de cela, toujours plus de figurines avec notamment les bundles que j’évoquais plus haut concernant Yoshi’s Wooly World et Splatoon.
Dans le premier cas, le jeu pourra bénéficier d’une compatibilité Amiibo avec un Yoshi tout spécialement édité pour. En laine (oui, oui), cet Amiibo permettra de jouer avec Double Yoshi, à savoir un sidekick mené par l’IA qui vous permettra de progresser dans certains passages du jeu (il reste cependant facultatif, je vous rassure). Proposé en trois couleurs (rose, vert et bleu), ce nouvel Amiibo tout doux est à mon avis promis à un succès certain. S’il n’est pas encore précisé si les précédents modèles d’Amiibo Yoshi (issus des gammes Super Mario et Super Smash Bros) seront compatibles ou non avec ce nouveau jeu, il reste cependant hautement probable que ce sera le cas. D’autant que cet Amiibo laineux sera quant à lui utilisable avec des jeux tels que Mario Party 10Mario Kart 8 ou encore Hyrule Warriors.

L'ensemble (jeu, Amiibo et bundle) sortira donc le 26 Juin prochain.

L’ensemble (jeu, Amiibo et bundle) sortira donc le 26 Juin prochain.

Du côté de Splatoon, les Amiibo seront également de la fête avec l’ouverture d’une nouvelle gamme entièrement dédiée. Trois figurines sont effectivement prévues : deux à l’effigies d’Inklings sous forme humaine (un garçon et une fille) et une troisième représentent un Inkling en calamar cette fois-ci. Ce troisième Amiibo sera d’ailleurs celui inclus dans le pack jeu+figurine prévu pour la fin du mois de Mai. Dans Splatoon, les Amiibo permettront de débloquer de nouvelles armes et de nouveaux accessoires exclusivement accessibles via l’utilisation de ces figurines. Bref, c’est un argument de vente. A noter que ces nouvelles figurines seront également utilisables avec Mario Party 10Hyrule Warriors et Captain Toad.

Un jeu et trois Amiibo, c'est un argument pour vendre plus que prévu. On se demande toutefois encore si les Amiibo des autres gammes pourront avoir une quelconque utilité dans Splatoon.

Un jeu et trois Amiibo, c’est un argument pour vendre plus que prévu. On se demande toutefois encore si les Amiibo des autres gammes pourront avoir une quelconque utilité dans Splatoon.

La capitalisation sur les Amiibo passera également par le lancement de l’application Touch & Play: Nintendo Classic Highlights. Disponible gratuitement sur l’eShop de la Wii U, cette appli permettra aux joueurs d’utiliser leurs Amiibo afin de débloquer des démos de jeux NES et Super NES dans lesquels évoluaient les différents personnages représentés par ces figurines. Ainsi, à vous la possibilité de (re)découvrir des jeux comme Super MetroidSuper Mario World ou autre The Legend of Zelda premier du nom grâce à votre collection. Il est à noter que la démo débloquée par un Amiibo sera attribuée aléatoirement et ne correspondra pas toujours au personnage représenté. Ainsi, un Mario de la gamme Super Smash Bros. pourra très bien vous donner l’occasion de jouer à Super Mario World tandis que le même Mario de la même que votre ami(e) possède lui permettra de découvrir Super Metroid. Ce n’est que du hasard, d’où l’intérêt d’avoir le plus d’Amiibo possible, si vous voyez ce que je veux dire… Chaque démo enfin permettra de jouer à plusieurs séquences du jeu concerné, chacune d’entre elle ayant une durée de 3 minutes. Sans plus de précisions, cette application sera téléchargeable dès le mois de Mai.

Mais tant de nouveautés ne signifie pas que l’on oublie les jeux déjà sortis et Satoru Iwata a profité de ce Nintendo Direct pour nous annoncer les prochaines vagues d’Amiibo Super Smash Bros. :

  • 29 Mai : Rondoudou et Amphinobi
  • Juin : Samus sans Armure, Pit Maléfique, Ganondorf et Palutena
  • Juillet : Olimar, Dr. Mario et Bowser Jr.
  • Ultérieurement : Mewtwo et Lucas (un mot là-dessus un peu après)

Toujours plus de figurines donc, histoire de couvrir tout le roster de SSB. Et Mario Kart 8, dans lequel les Amiibo permettent de débloquer des tenues pour les Mii, n’est pas oublié. Ainsi, de nouveaux costumes seront prochainement déblocables grâce aux Amiibo suivants :

  • Mega-Man
  • Pac Man
  • Sonic
  • Bowser
  • Harmonie
  • Toad
  • Wario
  • Villageois
  • Olimar

Mais la plus grosse nouveauté nous vient avec l’annonce d’un tout nouveau jeu Animal Crossing prévu sur 3DS pour l’automne 2015. Attention cependant, il ne s’agira pas d’un héritier des Wild World, Let’s Go to the City ou New Leaf mais d’un jeu dérivé qui se basera ici sur le gameplay des jeux de déco et design. En effet, Happy Home Designer (tel est son nom) vous demandera de créer des pièces et maisons selon les consignes des différents habitants. Et c’est là que les Amiibo entrent en jeu car ils permettront d’ajouter au « stock » d’habitants déjà présents dans le jeu d’autres personnages pour avoir toujours plus de missions de déco à mener à bien. Mais alors, Nintendo va produire des Amiibo Animal Crossing ? Et vu le nombre de personnages de la licence, ça peut aller loin ! Eh bien…oui et non. Oui, il y aura des Amiibo dans cette gamme mais non, contrairement à ce que l’on aurait pu imaginer, ce ne seront pas des figurines. Car avec Happy Home Designer, Nintendo compte bien vendre ses premières Amiibo cards dont on entend vaguement parler depuis quelque temps maintenant. Basé sur le même principe que les figurines, ces cartes à puce NFC auront surtout l’avantage de prendre moins de place (et donc d’être plus nombreuses ?). A noter enfin que ces cartes furent l’occasion d’officialiser la sortie du lecteur NFC prévu pour les 3DS classiques (XL ou non) et les 2DS. Et tout ce petit monde débarquera ensemble dans les boutiques en même temps (à l’automne prochain donc).

Je mise sur encore plus de cartes Amiibo pour l'E3 prochain.

Je mise sur encore plus de cartes Amiibo pour l’E3 prochain.

Des Amiibo, encore et toujours plus, c’est une des choses qui revenaient le plus souvent sur Twitter après la diffusion de l’émission. Certains commencent même (à juste titre ou non, ce n’est pas à moi de le dire) à trouver cela indigeste. Surtout qu’on nous en vend énormément de différentes mais qu’il n’y en a jamais assez pour satisfaire tout le monde. La frustration semble commencer à pointer le bout de son nez. Il faudra donc garder un œil dans les temps à venir sur la stratégie de Nintendo concernant ses figurines. Et désormais ses cartes…

Capitaliser sur ses succès

On l’a rapidement évoqué juste avant mais il apparaît que Nintendo compte bien continuer à profiter des deux mannes que sont Mario Kart 8 et Super Smash Bros. et si les Amiibo semblent, comme on vient de le voir, jouer un rôle dans cette stratégie qui vise autant à fidéliser les joueurs actuels qu’à en attirer de nouveaux, Big N a d’autres plans en tête.

Commençons par Super Smash Bros. car c’est bien sur son cas que s’est ouvert le Nintendo Direct. Première nouvelle : le DLC Mewtwo arrive ! Il sera en effet disponible le 28 Avril prochain sur les versions 3DS et Wii U du jeu. Question prix, il sera à 3,99€. Si vous le prenez sur les deux versions, il vous en coûtera 4,99€. Enfin, si vous aviez enregistré les deux versions de Super Smash Bros. sur le Club Nintendo dans les temps, il vous sera offert, comme convenu. On peut déjà râler un peu quand on voit qu’un personnage seul coûte 3,99€. Personnellement, je l’aurais évalué à 2,99€ grand maximum et 1,99€ dans l’idéal ! Aussi, je ne sais pas vous, mais moi je ne le prendrai pas. Il faudra vraiment que ce soit un personnage qui me tente réellement pour que je mette (en arrondissant) 4€ dans un seul combattant ! Et si je vous dit ça, ce n’est pas innocent. Déjà, c’est lié au fait que l’on sait que d’autres DLC sont prévus et que celui de Lucas arrivera en Juin prochain, sans doute au même prix. Quant aux DLC suivants, tout dépendra de nous. En effet, Nintendo a choisi d’ouvrir sur le site officiel de Super Smash Bros. un grand sondage afin que chaque joueur puisse proposer les personnages qu’il aimerait voir combattre dans ce jeu. Sans aucune limite, vous pouvez proposer absolument n’importe quel personnage de jeu vidéo. Il conviendra cependant de garder la tête sur les épaules et de bien se doute que ce n’est pas demain la veille que Lara Croft, Ezio Auditore ou encore les mecs de GTA V viendront mettre des roustes à Mario et compagnie. Les équipes derrière Super Smash Bros. étudieront alors les propositions et tâcheront de satisfaire celles qui remportent le plus de suffrages. Enfin, les combattants Mii auront bientôt droit à de nouveaux costumes eux aussi, inspirés de différentes licences telles que Zelda ou Xenoblade. Ces costumes seront vendus à 0,79€ l’unité (1,19€ si vous prenez le costume de votre choix sur Wii U et sur 3DS en même temps).

Tous ces costumes seront donc disponibles dans une dizaine de jours maintenant.

Tous ces costumes seront donc disponibles dans une dizaine de jours maintenant.

En ce qui concerne Mario Kart, Nintendo a également parlé DLC puisqu’il a été question du deuxième pack prévu pour faire suite à celui sorti fin 2014. Placé sous le signe d’Animal Crossing (vous ne trouvez pas qu’on parle beaucoup d’Animal Crossing là ?), ce second pack contiendra trois nouveaux personnages (Villageois, Marie et Bowser Skelet), quatre nouveaux véhicules et deux nouveaux Grands Prix. Au milieu de tout cela, un circuit inspiré par Animal Crossing dont la particularité est qu’il sera différent à chaque course puisqu’il intègre un système de saisons. MK8 aura également droit ce 23 Avril (date de sortie du DLC, j’oubliais de le préciser) à une mise à jour gratuite qui permettra de jouer en mode 200cc sur absolument tous les circuits du jeu. De la vitesse, encore et encore (ça promet sur le circuit F-Zero…) tant et si bien que certains espèrent qu’il y aura 5 tours au lieu de 3 dans ce mode.

Le contenu du DLC n'a pas été dévoilé en détail malheureusement et ne sera sans doute exhaustif que dans quelques jours, via une petite vidéo en passant.

Le contenu du DLC n’a pas été dévoilé en détail malheureusement et ne sera sans doute exhaustif que dans quelques jours, via une petite vidéo en passant.

Ce qu’il faut retenir de ces annonces, c’est que Nintendo sait qu’il est capital de tirer le plus possible sur la corde de ses succès passés. Et que le DLC fait désormais partie intégrante de sa stratégie, longtemps fermée à ce type de procédés.

Voilà donc pour ce récapitulatif du dernier Nintendo Direct. Comment conclure ? D’abord en reconnaissant que Nintendo a quelques cartes à jouer. Entre ses Amiibo, les jeux Atlus, Fire Emblem et Splatoon, il y a quand même quelques choses qui créent une certaine envie. De plus, la firme s’assure un avant E3 plutôt tranquille avec cette vague de jeux prévus pour les trois mois à venir, tant sur la Wii U que sur 3DS. Mais restons objectifs. Aussi intéressé par Codename S.T.E.A.M et Splatoon que je le suis, je dois bien admettre que cette émission a été moyenne. On comprend bien la stratégie que développe Nintendo mais, au fond, des DLC pour MK8 et SSB, aussi sympathiques qu’on puisse les trouver (ou non, selon les cas), ce n’est pas ça qui va remettre le navire à flot pour de bon. Ça va aider, peut-être, à reprendre confiance, mais c’est loin d’être suffisant. Il y a aussi ce sentiment que Nintendo cherche à expérimenter qui fait que, du coup, Animal Crossing: Happy Home Designer a plus des allures de prétextes qu’autre chose. Prétexte à la sortie de premières Amiibo cards notamment, comme pour prendre la température du public potentiel.
Je suis finalement assez partagé à l’issue de ce Nintendo Direct. D’un côté, je suis content de voir Atlus débarquer sur Wii U, ce qui ne fera pas de mal à cette dernière, au contraire. Je suis également content de voir que les Amiibo marchent si bien que Nintendo compte travailler sur cette manne de manière pérenne. D’un autre côté je demande à ce que l’essai soit transformé. Il faudra du plus lourd que ça pour convaincre. Il faudra du StarFox, du Zelda et un E3 au moins aussi réjouissant que l’année dernière. En gros, il y a du boulot

Ah oui et pour le bingo du début, voilà le résultat.

Bingo fini

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s