Top 5 : mes chanteurs favoris

Six mois après avoir échangé avec vous sur mes bassistes favoris, il est temps de passer à une autre catégorie d’artistes : les chanteurs. Pour ne rien vous cacher (car je vous dis tout, on est entre nous) j’avais d’abord prévu de parler de batteurs aujourd’hui mais, ayant un mal fou à me décider, j’ai préféré me concentrer sur autre chose. Et comme je garde les guitaristes pour la fin (comme ça vous savez à quoi vous attendre), ce sont les chanteurs qui sont à l’honneur aujourd’hui. Nul doute que le choix sera également difficile tant il y a de voix mémorables dans l’Histoire de la chanson. Du coup, afin de limiter le champ de recherche, je vais évidemment recentrer mon attention sur mes styles et groupes/artistes préférés. Ainsi, je n’évoquerai pas Aretha Franklin, Ray Charles, Louis Armstrong ou encore Jacques Brel mais ça ne veut pas dire que je ne les adore pas !

_________________________________

N°5 : Kurt Cobain

1035x697-20140402-kurt-x1800-1396463734

Un jour, quelqu’un m’a dit : « Ah ouais, Kurt Cobain, c’est le mec qui chantait un peu faux, c’est ça ? » . D’abord, j’ai voulu rétorquer avec véhémence et puis, alors que les premiers mots allaient sortir, je me suis arrêté et ai fini par lâcher un « Ouais, c’est pas faux » convenu mais néanmoins réaliste. Car non. Kurt Cobain ne chantait pas franchement juste. On n’en est pas encore au niveau d’un Didier Wampas (que j’apprécie beaucoup, soit dit en passant) mais le leader de Nirvana avait quand même une voix particulière. Eraillée, parfois à la limite de sortir des gammes, quand elle ne finissait pas par carrément couiner, à l’image d’une guitare dont on ne savait pas toujours ce que ça allait donner (en particulier lors des solos). Reste que cette voix-là est absolument indissociable de deux choses : de Nirvana et du style grunge de manière générale. Un peu comme le nez de Cléopâtre, si la voix de Cobain avait été différente la face du monde en eût été changée. Et puis il y avait cette capacité à passer d’un énervement total à une douceur incroyable comme lors du plus que fameux MTV Unplugged de New York. Cette voix a bercé mes premiers émois rock’n’roll, d’où un affect particulier que je ne nierai certainement pas. Et puis, je ne sais pas…il avait cette façon d’être sur scène qui m’intrigue autant qu’elle me fascine. Comme s’il donnait constamment tout ce qu’il avait tout en donnant parfois l’impression de profondément s’emmerder. Il n’en demeure pas moins que ses prestations scéniques sont parfois d’anthologie, comme sur l’excellent Live at Reading, que je recommande plus que chaudement à tout le monde.

L’exempleDrain You, extrait de l’album Nevermind (1991), lors du passage de Nirvana dans l’émission de Canal+ Nulle Part Ailleurs en 1994.

_________________________________

N°4 : Jim Morrison

Photo of Jim Morrison

Très sérieusement, je me voyais vraiment mal aborder la question de mes chanteurs favoris sans glisser Jim Morrison quelque part. Le plus que charismatique chanteur des Doors a obligatoirement sa place ici. Considéré par certains comme le plus grand chanteur de la seconde moitié du XXème siècle, Morrison avait une vision du chant qui allait au-delà du simple fait de chanter et cela se traduisait lors des concerts du groupe, où il occupait la scène de manière à accompagner sa voix avec toute une gestuelle qui n’est pas sans rappeler des danses chamaniques. Il est d’ailleurs notoire que Jim Morrison était particulièrement intéressé par toute cette culture amérindienne et qu’il s’en inspirait profondément pour son jeu de scène mais également pour ses chansons. En attendant, si l’on ne s’intéresse qu’à la seule voix de Morrison, reste des allures de crooner au timbre puissant et oscillant entre le blues et la soul, le tout versant généralement dans un psychédélisme rock’n’roll jamais égalé.

L’exempleSoul Kitchen, tirée du tout premier album du groupe, sobrement intitulé The Doors (1967).

_________________________________

N°3 : John Lennon

Photo of John Lennon

Ah, ce bon vieux John Lennon. Je suis un grand fan des Beatles depuis le lycée, sachez-le, et John m’est toujours apparu comme le membre le plus important du groupe. Attention cependant à ne pas me faire dire ce que je n’ai pas écrit : j’adore les trois autres membres également. Ringo est un batteur d’exception, McCartney est un génie (rappelez vous qu’il est n°1 de mes 5 bassistes favoris !) et Harrison était un artiste plus qu’accompli trop souvent sous-estimé, comme je le disais déjà dans le numéro 12 de ma rubrique « Un jour, un album » qui lui était consacré. J’ai même hésité à les mettre tous les trois ex-aequo. Et puis je me suis souvenu que, non, définitivement John est pour moi un cran au-dessus. Jouissant d’une aura toute particulière (sa fin tragique aidant malheureusement), Lennon n’avait sans doute pas tort quand il disait que les Beatles étaient plus connu que Jésus. Reste que c’est de lui dont on se souvient le plus. Lui qui était le comique du groupe mais le chieur aussi parfois. Le musicien qui a tout appris ou presque de McCartney dans leur jeunesse mais qui savait tâter à peu près n’importe quel instrument au final. Celui qui savait faire du rock’n’roll pur jus et y mettre toute la puissance de sa voix mais aussi des morceaux plus doux ou plus expérimentaux (parfois trop, je le concède) où il laissait son chant aller caresser nos cages à miel avec douceur.

L’exempleTwist and Shout, extrait de l’album Please Please Me (1963) et telle que jouée lors du Royal Variety Show de 1963 au Prince of Wales Theatre de Londres.

_________________________________

N°2 : Bon Scott

4229826-3x2-700x467

Je disais juste au-dessus que je suis un fan des Beatles depuis le lycée mais mon immense affection pour AC/DC date d’il y a bien plus longtemps. Depuis toujours quasiment, bercé que je l’ai été au son de Highway to HellPowerage et autres Back in Black. AC/DC a connu deux chanteurs : Brian Johnson, qui tient la barre depuis 1980, et Bon Scott, qui nous a abandonnés cette même année. Et malgré tout le plaisir que j’ai à entendre Johnson chanter, c’est bien Bon Scott que je préfère, lui qui avais LA voix du rock/hard-rock. Relativement criarde, sa voix était franchement idéale pour le son bien rock’n’roll d’AC/DC. Puisant dans des racines blues comme les frangins Young puisaient (et puisent toujours, bien que Malcolm ne soit plus trop en état de le faire) dans les standards de Chuck Berry, Bon Scott a su donner une puissance détonante aux chansons du quintet australien. Selon moi, c’est sur Powerage qu’il montre toute la puissance rock de sa voix mais sur Highway to Hell qu’il prouve définitivement qu’il peut tout chanter (le bluesy Night Prowler est incroyable).

L’exempleRiff Raff, chanson tirée de Powerage (1978) dans une version live donnée à l’Apollo Theatre de Glasgow en 1978.

_________________________________

N°1 : Freddie Mercury

HISTORISKEBILDER

J’ai presque envie de me contenter d’un « évidemment » tant ce nom parle de lui-même. Freddie Mercury, irremplaçable chanteur de Queen, est sans nul doute la voix qui m’a le plus marqué. Il faut dire aussi que le moustachu le plus connu du monde du rock avait un talent hors-normes. Avec son incroyable étendue vocale, ses aigus hallucinants et sa maîtrise de certaines techniques de chant d’opéra, Mercury pouvait proposer une très large palette de chants, ce que l’on retrouve dans chaque album du groupe. C’est en fait très difficile d’imaginer Queen sans lui et malgré les louanges dont fait l’objet Adam Lambert en ce moment, pour moi Queen c’était Freddie Mercury. Il en était le pivot, la colonne principale. Avoir Taylor, May et Deacon (bien qu’il ait choisi de ne pas revenir) c’est très bien. Mais ça ne sera jamais Queen si Mercury n’est plus là.

L’exempleRadio Ga Ga, extrait de The Works (1984).

_________________________________

Et voilà pour ces cinq voix qui m’ont marqué plus que les autres. Car c’est bien pour cela qu’elles sont dans ce Top 5. Plus que sur la talent brut, je me suis basé sur mon ressenti propre, considérant que c’est essentiel. Ainsi, on trouvera certainement voix plus élaborée que celle de Kurt Cobain mais elle ne sera pas celle de Kurt Cobain. C’est un tout à chaque fois, pour chacun de ces cinq grands hommes auxquels le Koala est reconnaissant. C’est avec eux que j’ai pris conscience de tout le travail que le chant demande. Alors oui, il y a bien les Mick Jagger, Marc Bolan, Ronnie James Dio, Steven Tyler et autres Roger Daltrey et Robert Plant. Mais ce sont ceux-ci que j’aime par dessus tout, ceux qui me viennent immédiatement en tête quand on parle de chanteurs. Et puisqu’il y en a sûrement que vous adorez et que je n’ai pas cités, vous pouvez comme toujours donner votre avis dans les commentaires et voter pour votre chanteur favori dans le petit sondage ci-dessous. Je n’y mets d’ailleurs qu’une sélection au pif parce que ça ferait beaucoup trop de possibilités sinon…

Publicités

4 réflexions sur “Top 5 : mes chanteurs favoris

  1. Comme d’hab, tes articles musicaux sont hyper travaillés. Je vais aller jeter un oeil à ton top 5 des bassistes vu que j’en joue aussi dans mon groupe ;). En ce qui concerne ces chanteurs, je dois avouer que sans rien enlever au talent indéniable de Freddy Mercury, j’ai toujours détesté Queen, et du coup ça ne me parle pas du tout. Par contre Cobain/Morrisson et Lennon je suis entièrement d’accord! Du coup j’ai voté pour un autre, incontournable pour moi tant sa voix est unique et reconnaissable immédiatement (et tant il est dur de chanter ses lignes de chant) : David Bowie

    • Merci, ton commentaire me fait vraiment plaisir ! 😀

      Ah tu n’aimes pas du tout Queen ? J’avoue connaître peu de monde dans ce cas… :3
      C’est un des tous premiers groupes que j’ai connu, ma mère étant une véritable fan.

      Quant à David Bowie, je l’apprécie également mais je dois dire que je connais assez peu/mal sa discographie. Du coup, je n’ai pas d’affect particulier pour lui, malgré l’immense respect que j’ai pour son indéniable talent. « Space Oddity » et « Life on Mars » quoi ! ❤

  2. Un très bon top, mais oui David Bowie où est-il ?!?

    Ah et tu ne peux pas savoir à quel point il m’a été difficile de choisir pour qui voter, bon c’est Gilmour qui a gagné finalement. Cette voix ! ❤

    • Tiens oui, je me rends compte que j’ai oublié Bowie dans le sondage. Pourtant il était sur mon brouillon… :3

      Gilmour a une voix de fou mais je connais mal Pink Floyd finalement alors j’ai du mal à juger.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s