Césars 2015 : les nominations

Une fois cette matinée passée, nous seront enfin parés pour Février prochain et ce week-end où se tiendront les cérémonies des Césars et des Oscars. Parés pour découvrir les nouveaux lauréats de ces prestigieuses statuettes. Mais restons pour l’instant en France (ce qui ne vous empêche évidemment pas d’aller voir les nominations des Oscars sur mon blog) et découvrons les potentiels vainqueurs de la 40ème Cérémonie des Césars, qui met Fanny Ardant à l’honneur sur son affiche et qui consacrera par un César d’Honneur l’ensemble de la carrière de Sean Penn.

ab45470451ded058408844ff2567e3f3528ba3a0aa05a

Meilleur Film
Les Combattants, de Thomas Cailley
Eastern Boys, de Robin Campillo
La Famille Bélier, d’Eric Lartigau
Saint Laurent, de Bertrand Bonello
Hippocrate, de Thomas Lilti
Sils Maria, d’Olivier Assayas
Timbuktu, d’Abderrahmane Sissako

Meilleur Réalisateur
Olivier Assayas, pour Sils Maria
Thomas Lilti, pour Hippocrate
Céline Sciamma, pour Bande de Filles
Abderrahmane Sissako, pour Timbuktu
Thomas Cailley, pour Les Combattants
Bertrand Bonello, pour Saint Laurent
Robin Campillo, pour Eastern Boys

Meilleur Acteur
Pierre Niney, pour Yves Saint Laurent
Romain Duris, pour Une Nouvelle Amie
Gaspard Ulliel, pour Saint Laurent
Guillaume Canet, pour La Prochaine Fois Je Viserai le Coeur
Niels Arestrup, pour Diplomatie
François Damiens, pour La Famille Bélier
Vincent Lacoste, pour Hippocrate

Meilleure Actrice
Juliette Binoche, pour Sils Maria
Catherine Deneuve, pour Dans la Cour
Marion Cotillard, pour Deux Jours, Une Nuit
Emilie Dequenne, pour Pas son Genre
Adèle Haenel, pour Les Combattants
Sandrine Kiberlain, pour Elle l’Adore
Karine Viard, pour La Famille Bélier

Meilleur Acteur dans un second rôle
Eric Elmosnino, pour La Famille Bélier
Jérémie Rénier, pour Saint Laurent
Louis Garrel, pour Saint Laurent
Guillaume Gallienne, pour Yves Saint Laurent
Reda Kateb, pour Hippocrate

Meilleure Actrice dans un second rôle
Marianne Denicourt, pour Hippocrate
Claude Gensac, pour Lulu Femme Nue
Izïa Higelin, pour Samba
Charlotte Le Bon, pour Yves Saint Laurent
Kristen Stewart, pour Sils Maria

Meilleur Espoir masculin
Kévin Azaïs, pour Les Combattants
Ahmed Dramé, pour Les Héritiers
Kirill Emelyanov, pour Eastern Boys
Pierre Rochefort, pour Un Beau Dimanche
Marc Zinga, pour Qu’Allah Bénisse la France

Meilleur Espoir féminin
Lou de Laâge, pour Respire
Joséphine Japy, pour Respire
Louane Emera, pour La Famille Bélier
Ariane Ladeb, pour Fidelio, L’Odyssée d’Alice
Karidja Touré, pour Bande de Filles

Meilleur Scénario original
Les Combattants, scénario de Thomas Cailley et Claude Le Pape
La Famille Bélier, scénario de Victoria Bedos et Stanislas Carré de Malberg
Hippocrate, scénario de Thomas Lilti, Julien Lilti, Baya Kasmi et Pierre Chosson
Sils Maria, scénario d’Olivier Assayas
Timbuktu, scénario d’Abderrahmane Sissako et Kessen Tall

Meilleure Adaptation
La Chambre Bleue, scénario de Mathieu Amalric et Stéphanie Cléau
Diplomatie, scénario de Volker Schlöndorff et Cyril Gély
Pas son Genre, scénario de Lucas Belvaux
Lulu Femme Nue, scénario de Sólveig Anspach et Jean-Luc Gaget
La Prochaine Fois Je Viserai le Coeur, scénario de Cédric Anger

Meilleure Musique
Timbuktu, musique d’Amine Bouhafa
Bande de Filles, musique de Jean-Baptiste de Laubier
Bird People, musique de Béatrice Thiriet
Les Combattants, musique de Lionel Flairs, Benoît Rault et Philippe Deshaies
Yves Saint Laurent, musique d’Ibrahim Maalouf

Meilleurs Décors
La Belle et la Bête, de Christophe Gans
La French, de Cédric Jimenez
Saint Laurent, de Bertrand Bonello
Yves Saint Laurent, de Jalil Lespert
Timbuktu, d’Abderrahmane Sissako

Meilleurs Costumes
La Belle et la Bête, de Christophe Gans
La French, de Cédric Jimenez
Saint Laurent, de Bertrand Bonello
Yves Saint Laurent, de Jalil Lespert
Une Nouvelle Amie, de François Ozon

Meilleur Montage
Les Combattants, de Thomas Cailley
Saint Laurent, de Bertrand Bonello
Hippocrate, de Thomas Lilti
Timbuktu, d’Abderrahmane Sissako
Party Girl, de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis

Meilleure Photographie
La Belle et la Bête, de Christophe Gans
Saint Laurent, de Bertrand Bonello
Yves Saint Laurent, de Jalil Lespert
Timbuktu, d’Abderrahmane Sissako
Sils Maria, d’Olivier Assayas

Meilleur Son
Les Combattants, de Thomas Cailley
Saint Laurent, de Bertrand Bonello
Timbuktu, d’Abderrahmane Sissako
Bande de Filles, de Céline Sciamma
Bird People, de Pascale Ferran

Meilleur Premier film
Les Combattants, de Thomas Cailley
Elle l’Adore, de Jeanne Herry
Fidelio, L’Odyssée d’Alice, de Lucie Borleteau
Party Girl, de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
Qu’Allah Bénisse la France, d’Abd Al Malik

Meilleur Film d’animation
Minuscule : La Vallée des Fourmis Perdues, de Thomas Szabo et Hélène Giraud
Jack et la Mécanique du Cœur, de Mathias Malzieu et Stéphane Berla
Le Chant de la Mer, de Tomm Moore

Meilleur Film étranger
12 Years a Slave, de Steve McQueen
Boyhood, de Richard Linklater
Deux Jours, Une Nuit, de Jean-Pierre et Luc Dardenne
Ida de Pawel Pwlikovski
Mommy, de Xavier Dolan
The Grand Budapest Hotel, de Wes Anderson
Winter Sleep, de Nuri Bilge Ceylan

Meilleur Film documentaire
Caricaturistes, Fantassins de la Démocratie, de Stéphanie Valloatto
Les Chèvres de ma Mère, de Sophie Audier
La Cour de Babel, de Lucie Bertuccelli
National Gallery, de Frederick Wiseman
Le Sel de la Terre, de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado

Meilleur Court-Métrage
Aïssa, de Clément Tréhin-Lalanne
La Femme de Rio, d’Emma Luchini et Nicolas Rey
Inupiluk, de Sébastien Betbeder
Les Jours d’Avant, de Karim Moussaoui
Où Je Mets ma Pudeur, de Sébastien Bailly
La Virée à Paname, de Carine May et Hakim Zouhani

Meilleur Court-Métrage d’animation
Bang Bang !, de Julien Bisaro
La Bûche de Noël, de Vincent Patar et Stéphane Aubier
La Petite Casserole d’Anatole, d’Eric Montchaud
Les Petits Cailloux, de Chloé Mazlo

Telle est donc la liste complète des nominations pour la prochaine cérémonie des Césars. Si l’on s’attendait à une guerre des bipics sur Yves Saint Laurent, on peut cependant dire qu’il y en a un qui s’en sort mieux que l’autre. Celui-là, c’est le Saint Laurent de Bertrand Bonello qui recueille un total de 10 nominations et qui vient ainsi se placer au sommet en étant le film le plus nommé de cette édition. Le biopic de Jalil Lespert ne doit se contenter que de 7 nominations qui excluent le titre de Meilleur Film et de Meilleur Réalisateur. Il participe cependant à la lutte pour le Meilleur Acteur, tout comme son concurrent. Mais c’est pour le Meilleur Acteur dans un second rôle que la lutte sera la plus acharnée puisqu’à eux deux, ils présentent trois candidats. De leur côté, Les Combattants et Timbuktu cumulent respectivement 9 et 8 nominations, ce qui laisse attendre quelques surprises, notamment du côté du film d’Abderrahmane Sissako, sur lequel on porte de grands espoirs. Ce sont ensuite 6 nominations qui sont accordées à La Famille Bélier, sans grande surprise. Mais lors de ce type d’annonces, ce sont surtout les absents qui se font remarquer. Et l’on ne pourra que noter l’absence totale de Qu’est-ce Qu’on a Fait au Bon Dieu ?, ce qui ne manquera peut-être pas de faire grinces quelques dents et en particulier celles de Dany Boon, Président de cette cérémonie cette année. Côté animation, presque tout le monde pensait retrouver Astérix : le Domaine des Dieux parmi les candidats mais il n’en est rien et la sélection se veut resserrée à trois films seulement (une drôle d’idée soit dit en passant).
En bref, il y a fort à parier que de nombreuses voix vont s’élever, à tort ou à raison, pour critiquer cette sélection que certains estiment déjà parfaitement ridicule (mais on tape toujours sur les Césars, ça a un côté hype apparemment). A titre personnel, j’attends surtout de voir qui va l’emporter dans la catégorie Meilleur Film étranger, où l’on retrouve d’ailleurs un Mommy dont on aurait pu croire que l’Académie lui réserverait un meilleur traitement. Enfin, toutes les réponses seront apportées le 20 Février prochain, lors d’une cérémonie animée par Edouard Baer.

Edouard Baer, en remplacement de Laurent Lafitte qui tourne en ce moment avec Paul Verhoeven, animera les Césars pour la 2ème fois.

Edouard Baer, en remplacement de Laurent Lafitte qui tourne en ce moment avec Paul Verhoeven, animera les Césars pour la 2ème fois.

Publicités

Une réflexion sur “Césars 2015 : les nominations

  1. Pingback: Césars 2015 : le palmarès | Dans mon Eucalyptus perché

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s