Ciné Sounds n°35 – « Big Gun » par AC/DC

Ah, Last Action Hero… A la fois parodie et hommage au genre, ce film d’action réalisé par John McTiernan se situe quelque part entre le policier à gros bras et la comédie. Tirant sur les ficelles les plus connues de ces œuvres parfois cultes, parfois nanardesques, Last Action Hero grossit les traits avec plaisir et livre finalement un film bien plus malin qu’il n’y paraît. Riche en références (de E.T. à Amadeus en passant par L’Arme Fatale ou Le Septième Sceau…), ce film se veut aussi une sorte de réflexion (sinon de critique) sur la place du héros américain auquel rien ne résiste et sur la façon dont le cinéma permet de se sortir un peu de la morosité du quotidien. Avec Last Action Hero, John McTiernan taquine ses semblables autant qu’il cherche à leur montrer son affection. Le tout étant saupoudré d’un Arnold Schwarzenegger plein d’auto-dérision, le film n’en est que plus sympathique.

Arnold Schwarzenegger s'amuse énormément de lui-même dans Last Action Hero, ce qui n'est pas pour déplaire.

Arnold Schwarzenegger s’amuse énormément de lui-même dans Last Action Hero, ce qui n’est pas pour déplaire.

Quant à la bande originale, on a évidemment le travail réalisé par Michael Kamen (qui a notamment travaillé sur BrazilHighlander, la saga complète L’Arme Fatale, et les trois premiers Die Hard…) mais ce dont on se souvient le plus, c’est le hard rock qui rythme la vie californienne de l’inébranlable Jack Slater. Le film dans le film est ainsi accompagné de morceaux de groupes cultes comme Aerosmith, Megadeth, Anthrax et bien évidemment AC/DC et son fameux Big Gun composé pour le film. A l’époque, AC/DC surfe encore sur le succès de son dernier album The Razors Edge, sorti en 1990. Afin de faire la promotion du titre et du film, un clip a été tourné par David Mallet (illustre réalisateur dans le monde de la musique rock) et mettant en scène le groupe australien sur scène et accompagné par un Schwarzy qui se retrouve rapidement fringué comme Angus Young. Sorti en single à l’époque, Big Gun est depuis plus facilement trouvable avec le coffret Backtracks sorti il y a presque cinq ans.

AC/DC à l'époque (de gauche à droite) : Cliff Williams, Malcolm Young, Angus Young, Chris Slade et Brian Johnson.

AC/DC à l’époque (de gauche à droite) : Cliff Williams, Malcolm Young, Angus Young, Chris Slade et Brian Johnson.

Enjoy !

Publicités

2 réflexions sur “Ciné Sounds n°35 – « Big Gun » par AC/DC

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s