Parlons jeu, parlons bien n°15 – Star Wars : Le Pouvoir de la Force [Wii]

1Il y a quelque temps, je participais à un concours organisé par un membre de la communauté Gameblog et grâce auquel j’ai pu gagner un exemplaire de l’adaptation en comic du jeu dont il sera question ici. Ayant ledit livre, je n’ai pas pu résister à l’envie de me replonger dans la version Wii de ce dernier. Et, voyez-vous, il y a certains jeux dont on devrait simplement garder un bon souvenir plutôt que de s’y remettre…

Strakiller est un monstre plaisant à incarner

Strakiller est un monstre plaisant à incarner

En soi, ce jeu est une bonne idée. Une excellente idée même ! Créer un pont entre les épisodes III et IV de la saga en expliquant toute la genèse de l’Alliance Rebelle, c’est génial. En tant que fan, je ne pouvais qu’apprécier l’idée. Et, sur ce plan là, je n’ai pas été déçu. Le scénario, bien que laissant un peu à désirer par moments, tient parfaitement la route et forme une véritable connexion entre les deux trilogies de George Lucas. Tirant des éléments de l’une comme de l’autre d’ailleurs, ce Pouvoir de la Force réussit à s’imprégner de l’univers Star Wars et compose dedans avec une certaine aisance. Le personnage de Starkiller (puisque c’est son nom, bien qu’il soit tu durant tout le jeu) représente en quelque sorte cette volonté de reprendre « l’esprit Star Wars« . Tiraillé entre le bon et le mauvais côté de la Force et composant malgré lui avec les intrigues politiques de la galaxie, il est à l’image d’un certain nombre de personnages de la saga. Enfin je ne vais pas vous faire une analyse de celle-ci, vous avez probablement compris ce que je voulais dire. Bon, ce qui est plus dommage, c’est que côté charisme, on repassera…

Sans être charismatique, Starkiller n'en demeure pas moins un maître du Côté Obscur

Sans être charismatique, Starkiller n’en demeure pas moins un maître du Côté Obscur

Non, le vrai problème de ce jeu (en tous cas pour ce qui concerne sa version Wii), c’est justement qu’il est un jeu. On en aurait fait un film/téléfilm/long-métrage d’animation (comme vous voulez), ça aurait été bien, sans aucun doute. Mais sur Wii, Le Pouvoir de la Force n’est pas si puissant que ça. Graphiquement parlant, c’est une catastrophe. Je crois que je n’ai jamais vu un truc aussi moche. Les traits sont beaucoup plus proches d’un jeu Gamecube que d’un jeu Wii. C’est désolant. Et je ne vous parle pas des cinématiques… Parfois simplifiées à l’extrême, elles manquent cruellement de détails, de décors et de presque tout en fait. On peut bien essayer de passer outre mais le manque incroyable de qualité de la chose se fait constamment rappeler à vous par des défauts d’affichage ou autres erreurs du genre. J’ai vu un décor entier laisser place à un fond noir alors que j’écrasais un AT-ST dans les airs… Alors, oui, ça donnait un côté obscur à la scène (les Sith, tout ça) mais, franchement, ça la foutait mal…

Les QTE impliquant inclinaisons de Wiimotes et mouvement du Nunchuck sont légions

Les QTE impliquant inclinaisons de Wiimotes et mouvement du Nunchuck sont légions

Et s’il n’y avait que ça… Mais non, le gameplay aussi déçoit. Je me souviens d’une vidéo parue peu avant l’annonce du jeu où l’on voyait deux Wiimotes devenir des sabres-laser et s’affronter en duel. En gros, on nous disait que ça allait envoyer sévère les combats sur ce jeu. Et bien pas du tout. Quand il s’agit seulement de dézinguer du Stormtrooper, Starkiller fait preuve d’une rigidité sans nom et frappe comme un sourd sans aucune élégance. Parce qu’évidemment, Le Pouvoir de la Force souffre du grand mal de la Wii, à savoir le manque de reconnaissance des mouvements, fléau qui a terrassé nombre de bras avant l’arrivée du Saint Sauveur le Wii Motion Plus (je vous raconte pas la joie quand il a été complètement intégré à la manette et non plus seulement un accessoire). Alors on remue le bras droit à tout va et à s’en choper des crampes mais on se fait vite descendre (surtout dans l’Etoile Noire). Pourtant, il y a bien quelques petits trucs comme des moulinets du poignet qui permettent d’attaquer de manière plus correcte mais, la plupart du temps, on se retrouve à donner de grands coups pour pas grand chose. Et, croyez-moi, quand Starkiller donne un grand coup pour finalement garder la pause le temps d’une seconde, ça ne pardonne pas… Les QTE plus agréables mais ça reste d’un simplisme affolant.

Détruire un de ces engins peut être particulièrement long et fastidieux

Détruire un de ces engins peut être particulièrement long et fastidieux

Très rapidement pour conclure, on notera aussi l’incroyable manque d’équilibre dans le système de jeu. Ainsi, là où abattre un Rancor ou un AT-ST sera simple (long mais simple), s’en prendre à une escouade de soldats impériaux sera tout autre chose puisque, dans le lot, il y a des officiers. Et alors ? Alors ils ont des blasters qui tirent des lasers bleus, eux ! Et un laser bleu, ça vout fait 26 642 fois (au moins) plus mal qu’un laser rouge dont la puissance semble ici équivalente à une piqure de moustique… Du coup, là où on aura pu exploser deux rancors d’affilée et même pas être fatigué, on s’y reprendra parfois à 3 ou 4 fois pour terrasser une quinzaines d’impériaux.

Conclusion.

Ce jeu est-il nul ?
Oui et non. Oui parce qu’il a beaucoup, beaucoup, beaucoup trop de défauts. Tant et si bien que ça en devient lassant, ce qui dessert complètement une histoire pourtant très intéressante pour qui aime la saga. Et donc non, pas nul, justement pour cette histoire.

 Je ne suis pas fan de Star Wars, ça vaut le coup que j’achète ce jeu quand même ?
A moins que vous ne jouiez sur Xbox 360 ou PS3, non, surtout pas. Si vous n’aimez pas l’univers de George Lucas, ne tentez surtout pas de vous y intéresser par le biais de cette version Wii du Pouvoir de la Force, vous pourriez ne pas en sortir indemne…

Malgré tout l’intérêt que pouvait représenter ce jeu, Le Pouvoir de la Force (en tous cas sur Wii) s’avère être un opus mal géré, mal équilibré et, en plus de ça, pas très beau. Dommage car l’histoire comble assez bien le vide entre les Episodes III et IV de la saga cinéma.

Publicités

4 réflexions sur “Parlons jeu, parlons bien n°15 – Star Wars : Le Pouvoir de la Force [Wii]

  1. Un copain me l’avait prêté quand j’étais petit, j’avais surkiffé même pour le scénario assez moyen. Je dois toujours l’avoir d’ailleurs mais je pense pas trop que j’aimerais si je devais le refaire maintenant, ça fait partie des jeux qui résistent pas au passage du temps dans mon esprit^^.

    • C’est ça, j’avais moi aussi adoré quand je l’ai eu mais, quand tu le ressors en 2014, il te pique les yeux, les personnages t’exaspèrent et tu te rends compte qu’en fait ce jeu, sans être vraiment mauvais, souffre de gros défauts…

      Mais au premier jour, c’était formidable ! 😀

  2. Intéressant.
    Je n’ai jamais joué au jeu, je me souvient simplement avoir testé la démo sur PS3 à l’époque où il était sorti et j’avais plutôt apprécié. Je le trouvais même joli. Aujourd’hui, je ne suis pas sûr que je dirais la même chose, je devrais peut-être tenter le coup à l’occasion tiens 🙂

    • On m’a dit que les versions PS360 sont bien plus agréables que sur Wii.
      On m’a même recommandé de le refaire sur une de ces deux consoles pour apprécier le jeu de nouveau. ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s