Ciné Sounds n°26 – « The Sound of Silence » par Simon & Garfunkel

Je vous parlerai de Watchmen deux fois cette semaine. Une fois aujourd’hui avec ce Ciné Sounds et une seconde samedi avec la critique que j’en ferai. Aussi, pour éviter de trop en dire ici et de me répéter ce week-end, je ne vous dirai quasiment rien de ce que j’ai pensé du film dans cet article. Sachez simplement que ça a été une claque qui m’a démontré par a+b que Zack Snyder est bel et bien un immense réalisateur (quand il ne fait pas n’importe quoi avec le final de Man of Steel) et que voir ce film en pleine vague super-héroïque portée par les DC et les Marvel, ça permet de changer de ton. Loin des codes habituels, Watchmen se veut porter un regard complètement différent sur la condition des super-héros et c’est bien plaisant.

WATCHMEN FILM_comedien US

Le Comédien.

Comme souvent de nos jours, la bande originale du film se divise en deux pans. L’un repose sur le travail de composition de Tyler Bates (l’homme derrière les musiques de 300 et Sucker Punch, également de Zack Snyder) et l’autre sur une sélection de titres pop et rock connus parmi lesquels l’excellent The Times They are a-Changin’ de Bob Dylan, 99 Luftballons de Nena ou encore All Along the Watchtower dans sa version Jimi Hendrix Experience. On retrouvera également des morceaux de classique comme La Chevauchée de Walkyries de Wagner ou le Requiem de Mozart, sans oublier deux morceaux que Philip Glass avait composé pour le culte Koyaanisqatsi (Prophecies et Pruit Igoe). L’éclectisme est donc au rendez-vous dans cette BO qui accompagne merveilleusement le film. Le morceau que j’ai choisi est lui aussi culte puisqu’il s’agit de The Sound of Silence que le duo Simon & Garfunkel a sorti en 1964 sur leur premier album, Wednesday Morning, 3 A.M.. Placée à la 157ème place des plus grandes chansons de tous les temps par le magazine Rolling Stone, cette chanson a été entendue à plusieurs reprises dans les salles obscures. Elle figure en effet dans Le LauréatKingpinRetour à la Fac ou encore Avis de Mistral. Dans Watchmen, je ne vous révélerai pas grand-chose en vous disant qu’elle accompagne la scène de l’enterrement du Comédien, la mort de ce dernier étant le premier événement du film.

simongarfunkel-4977-c1-1

Paul Simon à gauche et Art Garfunkel à droite.

Enjoy !

Publicités

4 réflexions sur “Ciné Sounds n°26 – « The Sound of Silence » par Simon & Garfunkel

  1. Zack Snyder un immense réalisateur ? Hum, je ne pense pas… Même si je l’apprécie vraiment.
    Néanmoins la mort de Zod et le cri de Kal dans Man of Stèle, j’ai trouvé ça fort. Si c’est de cela que tu parles.

    • En fait, j’aurais dû rajouter « quand il veut » après « immense réalisateur ». J’y avais pensé, j’ai hésité… Enfin bref, le fait est qu’il livre avec Watchmen un sacré boulot.

      Quant à Man of Steel, je ne parlais pas de ça mais de la terraformation et de ses conséquences sur Metropolis. Que ce soit dans le principe ou dans la mise en scène, j’avais trouvé ça too much. 😀

  2. Pingback: Ciné Sounds n°73 – « The Times They Are A-Changin   par Bob Dylan | «Dans mon Eucalyptus perché

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s