Césars 2014 : le palmarès

La 39ème Cérémonie des Césars est donc terminée. Au cours d’une soirée somme toute assez semblable aux précédentes, c’est-à-dire marquée par la rigidité de circonstance (les candidats veulent bien rigoler mais ils veulent surtout gagner quoi), Cécile de France a assez bien joué son rôle de Maîtresse de Cérémonie (bien que ce fut parfois laborieux), sous l’égide du Président François Cluzet qui a idéalement ouvert la soirée avec un discours drôle et intelligent, comme il souhaitait le faire. Mais allez, trêve de bla-bla, passons aux résultats ! Pour rappel, la liste complète de nominations est à retrouver ici.

ab45470451ded058408844ff2567e3f3528ba3a0aa05a

Meilleur Film
Les Garçons et Guillaume, à Table !, de Guillaume Gallienne

Meilleur Réalisateur
Roman Polanski, pour La Vénus à la Fourrure

Meilleur Acteur
Guillaume Gallienne, pour Les Garçons et Guillaume, à Table !

Meilleure Actrice
Sandrine Kiberlain, pour 9 Mois Ferme

Meilleur Acteur dans un second rôle
Niels Arestrup, pour Quai d’Orsay

Meilleure Actrice dans un second rôle
Adèle Haenel, pour Suzanne

Meilleur Espoir masculin
Pierre Deladonchamps, pour L’Inconnu du Lac

Meilleur Espoir féminin
Adèle Exarchopoulos, pour La Vie d’Adèle

Meilleur Scénario original
9 Mois Ferme, d’Albert Dupontel

Meilleure Adaptation
Les Garçons et Guillaume, à Table !, de Guillaume Gallienne

Meilleurs Décors
L’Ecume des Jours, de Michel Gondry

Meilleurs Costumes
Renoir, de Gilles Bourdos

Meilleure Photographie
L’Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet, de Jean-Pierre Jeunet

Meilleur Montage
Les Garçons et Guillaume, à Table !, de Guillaume Gallienne

Meilleur Son
Michael Kohlhass, d’Arnaud des Pallières

Meilleure Musique originale
Michael Kohlhass, d’Arnaud des Pallières

Meilleur Premier film
Les Garçons et Guillaume, à Table !, de Guillaume Gallienne

Meilleur Film d’animation
Loulou l’Incroyable Secret, d’Eric Omond (long métrage)
Mademoiselle Kiki et les Montparnos, d’Amélie Harrault (court-métrage)

Meilleur Film documentaire
Sur le Chemin de l’Ecole, de Pascal Plisson

Meilleur Film étranger
Alabama Monroe, de Félix Van Groeningen

Meilleur Court-Métrage
Avant que de Tout Perdre, de Xavier Legrand

César d’Honneur
Scarlett Johansson

Voici donc la liste des heureux vainqueurs de cette soirée. Et que dire, si ce n’est qu’on a été assez surpris ! Par quoi ? Par Les Garçons et Guillaume, à Table ! qui ravit le titre de Meilleur Film au nez et à la barbe de La Vie d’Adèle d’un Abdellatif Kechiche absent, ce qui ne manquera pas de faire parler. Par Sandrine Kiberlain qui, bien qu’annoncée comme potentielle gagnante, l’emporte face à Catherine Deneuve et Léa Seydoux pour le César de la Meilleure Actrice. Par Alabama Monroe qui a été auréolé du César du Meilleur Film étranger alors que l’on n’attendait que Gravity ou Django Unchained dans cette catégorie. Par Roman Polanski enfin qui est sacré (pour la quatrième fois) Meilleur Réalisateur alors qu’Abdellatif Kechiche était annoncé comme le gagnant et Guillaume Gallienne comme second choix.
Ce dernier se trouve en tous cas être le grand vainqueur de la soirée avec ses cinq Césars (dont Meilleur Film, Meilleur Acteur et Meilleur Premier film). Il remporte donc la moitié de ses nominations et surclasse ainsi La Vie d’Adèle et son unique César obtenu par Adèle Exarchopoulos (Meilleur Espoir féminin). Une récompense pour huit nominations, la pêche fut bien mauvaise pour un film qui a tout de même obtenu la Palme d’Or au dernier Festival de Cannes. 9 Mois Ferme d’Albert Dupontel fait mieux que cela avec ses deux Césars (Meilleure Actrice donc mais aussi Meilleur Scénario original). Même Michael Kohlhass dépasse La Vie d’Adèle ! Bon, il ne remporte « que » deux Césars techniques (Meilleur Son et Meilleure Musique originale) mais tout de même. Comme quoi…

624308-guillaume-gallienne-lors-de-la-ceremonie-des-cesars-a-paris-le-28-fevrier-2014On retiendra donc principalement de cette soirée la gifle infligée à l’un des deux favoris, le triomphe de Guillaume Gallienne et la surprise pour le Meilleur Film étranger. En plus court, on retiendra qu’il ne faut pas toujours se fier aux pronostics.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s