Thor – Le Monde des Ténèbres, Alan Taylor, 2013

Thor – Le Monde des Ténèbres, film de super-héros d’Alan Taylor. Avec Chris Hemsworth, Natalie Portman, Tom Hiddleston, Anthony Hopkins…
La note du Koala : 3/5

news_illustre_1384181543_26

Ce film est la suite de Thor (Kenneth Branagh, 2011).
Il s’inscrit dans la Phase 2 de l’Univers Cinématographique Marvel.

Le pitch : De retour à  Asgard après les événements de New-York, Thor (C. Hemsworth) doit ramener l’ordre et la paix dans les Neuf Royaumes, ceux-ci étant en proie à une violence certaine depuis que le Bifrost a été détruit. Mais une nouvelle menace se profile. Activé par accident par Jane Foster (N. Portman), l’Ether, une arme destructrice, a permis de réveillé les Elfes Noirs que l’on croyait disparu à jamais. A leur tête, Malekith (C. Eccleston) compte prendre sa revanche sur Asgard et faire sombrer les Neuf Royaumes dans le chaos.

La critique : En 2011, Thor apparaissait pour la première fois sur nos écrans en laissant une impression mitigée chez la plupart des spectateurs (en particulier les fans de Marvel). Deux ans plus tard, le dieu nordique revient et il est déjà plus en forme.

Sans doute doit-on remercier le passage de Joss Whedon et de son Avengers. En effet, en s’inscrivant dans la continuité de la première réunion super-héroïque Marvel, Thor – Le Monde des Ténèbres profite du travail déjà réalisé, notamment en ce qui concerne le travail autour du personnage même de Thor. Alors qu’il apparaissait comme une brute épaisse belliqueuse dans le film de Kenneth Branagh, Avengers a permis de faire évoluer Thor. Pas vraiment mûr à 100 %, il est tout de même plus réfléchi au début de cette deuxième aventure solo. Alan Taylor tire donc assez bien profit du travail de Joss Whedon en construisant son Thor autour de cette évolution qui a eu lieu avec Avengers. Alors oui, Thor cabotine toujours et est parfois trop impulsif mais c’est le personnage qui veut ça. On ne peut plus l’accuser d’avoir été traité par dessus la jambe. Cette fois-ci, tout est clair dans l’esprit du spectateur, en particulier s’il a suivi l’ensemble des histoires dans lesquelles Thor intervient. Bref, ce que je veux dire, c’est que le traitement des personnages, mais aussi de l’histoire d’ailleurs, est bien mieux amené que dans Thor. Bon, je regrette quand même que le personnage de Jane Foster, malgré l’importance qu’on lui accorde ici étant donné les événements, ne dépasse pas le stade de la potiche. Ici, elle n’est que le prétexte à tout ce qui se produit. Le scénario pourtant n’est pas mal construit mais il choisit de ne pas encore lui faire la part belle. Ce qu’on pourra aussi reprocher au scénario justement, c’est de trop user de retournements de situation. Certains sont très bien posés, je ne dis pas le contraire (je pense au passage où Thor compte aller combattre Malekith avec Loki), mais d’autres auraient pu ne pas être là. Il est mort, il n’est pas mort, je ne sais pas, peut-être… On frôle l’overdose pour le coup.

Thor-Le-monde-des-tenebres-620x400Néanmoins, je reconnais que je me suis laissé entraîné par cette histoire plutôt bien ficelée et qui a surtout permis d’approfondir ce qui n’avait été qu’abordé brièvement dans Thor : les Neuf Royaumes. Enfin, nous en découvrons plus sur ces mondes et sur leurs liens ! La chose demeurait en effet relativement floue dans le film de Branagh malgré les explications que Thor donne à Jane. Cette fois-ci en revanche, cette question est bien mieux abordée. Bon, évidemment, on ne ressortira par de Thor – Le Monde des Ténèbres avec la science infuse concernant tout cela mais on en sait plus, on comprend mieux comment tout cela fonctionne et s’organise. Cela est plutôt bien fait aussi dans le sens où Alan Taylor a intégré ce sujet des Neuf Royaumes à l’histoire racontée ici. Leurs liens notamment son particulièrement mis en lumière dans l’intrigue. Si cela mérite d’être souligné, c’est surtout parce qu’un projet de l’envergure de l’Univers Cinématographique Marvel (UCM) mérite d’avoir une « mythologie » assez complète. C’est un chantier ambitieux et il faut se donner les moyens d’en obtenir un résultat qui soit le plus complet possible selon moi. Au moins pour les fans, qui méritent bien ça. Oh et j’ai failli oublier mais il convient de noter la dose d’humour distillée par Alan Taylor dans ce film. Entre situations cocasses, bons mots et références amusées et amusantes aux autres héros Marvel, le réalisateur se plait à jouer avec nous et on ne peut que prendre plaisir à le voir ainsi aérer son film avec cette bouffée d’air frais qui rompt parfois le caractère dramatique des événements mais sans jamais casser le rythme du film.

Loki_prisonEn ce qui concerne les acteurs, on prend les mêmes et on recommence. Et tant qu’à faire, on essaie de faire mieux. Chris Hemsworth notamment semble s’être bien plus approprié son personnage. Sans doute le connaît-il mieux désormais puisque c’est déjà la troisième fois qu’il l’incarne mais on ne peut que constater l’effort consenti afin de faire de Thor un personnage plus réfléchi, qui semble tirer les leçons de ses aventures et erreurs passées. En cela, Hemsworth continue d’en faire un personnage amusant par instants mais il lui donne une teneur plus contenue, plus adulte. Le travail est plutôt bien fait. Natalie Portman en revanche réédite la prestation déjà offerte dans Thor. Sans être au plus bas niveau elle reste assez effacée, sans doute en raison du scénario comme je l’évoquais plus haut. Mais de toute façon, l’attention est une fois de plus largement portée sur Loki et son incroyable interprète, Tom Hiddleston. Son incarnation du maléfique frère de Thor est tout simplement admirable. Déjà en 2011, il m’avait laissé croire que c’était surtout sa performance que l’on retirait de Thor. Dans Avengers, il a fini selon moi de poser Loki comme le grand méchant de Marvel Studios. Ici, il se base sur les acquis du passé et essaie encore de grimper un peu plus haut. A l’aise comme presque aucun autre acteur de l’UCM, il est admirable, théâtral.

Alan Taylor permet donc à Thor de repartir en solo sur des bases saines. Il retravaille l’univers de ce héros sous certains aspects et le complète afin de l’enrichir encore un peu. Thor – Le Monde des Ténèbres se pose selon moi comme le résultat tiré des leçons données par Thor et par Avengers.

Le « Oh, au fait ! » :
Ce sont deux scènes supplémentaires que vous pouvez retrouver lors du générique de fin, l’une au milieu de celui-ci et la seconde à la tout fin du générique. Pensez à rester dans la salle !

L’ombre de Joss Whedon plane sur ce film. Le réalisateur d’Avengers a en effet été appelé à l’aide par Alan Taylor, qui considérait qu’une scène londonienne ne convenait pas telle qu’elle était alors. Whedon réécrivit la scène et la rendit bien meilleure selon les dires de Taylor. Tant et si bien qu’il en modifia deux autres.

Publicités

7 réflexions sur “Thor – Le Monde des Ténèbres, Alan Taylor, 2013

  1. Pingback: Thor, Kenneth Branagh, 2011 | Tranches de Ciné

  2. Merci pour cette critique, même si je me suis pris un léger spoiler !

    Sinon, dans la continuité de ce que tu dis pour Hiddleston, j’ai déjà entendu quelqu’un dire exprès qu’elle allait voir « Loki 2″… C’est dire.

    • Arf, je me doutais bien que ça spoilerait tel que j’ai écrit les choses… J’essaie toujours d’éviter ça mais là, j’avoue avoir manqué mon coup. Je m’efforcerai néanmoins de rectifier le tir. Désolé pour le spoil en tous cas.

      Et sinon, « Loki 2 », c’est admirablement bien trouvé. Ça résume parfaitement les choses ! 😀

      • Boah, y a pas de mal ! C’est pas vraiment un gros spoiler, ça aurait été dommage de perdre des lecteurs pour ça en mettant « attention spoilers » en début d’article;

  3. Pingback: Le récap de la semaine (27/01/2014 – 01/02/2014) | Tranches de Ciné

  4. Pingback: Thor, Kenneth Branagh, 2011 | Dans mon Eucalyptus perché

  5. Pingback: « Thor – Ragnarok , Taika Waititi, 2017 | «Dans mon Eucalyptus perché

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s