Bruce Tout-Puissant, Tom Shadyac, 2003

Bruce Tout-Puissant, comédie de Tom Shadyac. Avec Jim Carrey, Jennifer Aniston, Morgan Freeman, Steve Carell…
La note du Koala : 3/5

https://i2.wp.com/img.clubic.com/photo/00067302.jpg

Le pitch : Bruce Nolan (J. Carrey) est journaliste pour une chaîne de télévision locale. Alors qu’un poste très convoité de présentateur se libère, Bruce se persuade de plus en plus d’être choisi pour celui-ci. Malheureusement, le poste lui échappe, au profit d’Evan Baxter (S. Carell). Bruce se persuade alors que Dieu en personne a une dent contre lui. Ce dernier (M. Freeman) décide alors de le rencontrer et de lui confier ses pouvoirs, pour voir s’il serait capable de faire mieux.

La critique : Sur le papier, Bruce Tout-Puissant semble avoir ce qu’il faut pour être une comédie à succès : une tête d’affiche dont le talent n’a été que rarement nié et une histoire originale qui promet des situations comiques comme on les aime.

Cependant, on reste finalement assez déçu de ce film. Le scénario qui part, comme je l’ai dit, sur une base intéressante finit par s’en tenir à la hauteur d’un scénario tout ce qu’il y a de plus banal. On n’est pas surpris par son déroulement et par ses principales péripéties. Elles sont même (hélas !) attendues car trop prévisibles. Finalement, ce scénario brille surtout par ses « à côtés », ses gags ponctuels typiques de la comédie américaine et qui, eux, sont, à défaut d’être géniaux, drôles et pour la plupart originaux (le passage « sauce Eastwood » est court mais parfait). Ajoutons, même si on s’éloigne un peu du scénario en parlant de cela, que l’idée de confier le rôle de Dieu à Morgan Freeman, et donc à un acteur noir, est excellente.

bruce_tout_puissant_dieu2Mais on notera tout de même le fait que la prestation de Jim Carrey est sans aucun doute l’élément moteur de ce film. Sans lui, nul doute que tout ceci aurait très rapidement pris l’eau. Carrey assure grâce à ses inimitables mimiques, à son jeu particulier qui lui permet notamment dire n’importe quoi sur un ton très sérieux (voir la scène au pied des chutes Victoria par exemple). Il arrive même à nous faire rire à des moments où tout autre acteur n’aurait pas réussi à nous décrocher un sourire. Ainsi, Jim Carrey relève et sauve finalement le film mais il ne peut pas en faire une réussite à lui tout seul. A ce sujet, Jennifer Aniston aurait pu être un bon point pour ce film mais elle nous ressert malheureusement le même genre de choses auxquelles elle nous a habitués depuis la série Friends et son inoubliable personnage de Rachel Green.

bruce-tout-puissant-2003-18-gComédie en dessous de ce qu’on était en droit d’attendre, Bruce Tout-Puissant n’est pas mauvais pour autant. On rit et on sourit mais presque tout le mérite en revient à Jim Carrey. Un bon divertissement mais pas le genre de comédie qu’on regardera encore et encore…

Le « Oh, au fait ! » :
Avec Bruce Tout-Puissant, le réalisateur Tom Shadyac retrouve Jim Carrey pour la troisième fois, après Ace Ventura : Détective Chiens et Chats (1994) et Menteur Menteur (1997).

Au lieu de donner une suite à ce film, Tom Shadyac préféra concentrer son attention sur le personnage d’Evan Baxter, joué par Steve Carell. Cela donnera naissance à l’inégal Evan Tout-Puissant, en 2007, où Carell reprend le rôle d’Evan. A noter qu’un Bruce Tout-Puissant 2 serait en préparation, toujours avec Tom Shadyac à la réalisation et, bien sûr, avec Jim Carrey.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s