Hôtel Woodstock, Ang Lee, 2009

Hôtel Woodstock, comédie dramatique d’Ang Lee. Avec Demetri Martin, Emile Hirsch, Liev Schreiber, Imelda Staunton…
La note du Koala : 3/5

https://i1.wp.com/www.cinemagora.com/images/films/13/135813-b-hotel-woodstock.jpg

Le pitch : Elliot (D. Martin) est dans une mauvaise période et retourne chez ses parents. Mais ceux-ci ont déjà leur lot de problèmes avec leur vieux motel, menacé de saisie. Elliot cherche donc un moyen de faire rentrer de l’argent. Au même moment, une ville voisine annule l’autorisation donné plus tôt pour organiser un festival de musique hippie. Elliot saisit donc l’opportunité et contacte les producteurs pour organiser ce festival dans sa ville. Celui-ci restera dans les mémoires comme le plus important rassemblement hippie qu’on ait connu : le festival de Woodstock.

La critique : Ang Lee (c’est dans l’actu) choisit ici un sujet original : la préparation du festival de Woodstock. De là à dire qu’il le traite bien, c’est encore autre chose.

hotel-woodstock-2009-16912-1771342212

Le problème vient en partie de la réalisation, pourtant assez bien construite. Mais elle a ses travers, à commencer par la lenteur du film. Il arrive que les éléments s’enchaînent à un rythme affreusement lent qui fait qu’on en vient parfois à s’ennuyer. On peut même se laisser penser que certaines scènes qui nous donnent cette impression de longueur auraient très facilement pu être supprimées du scénario. C’est notamment le cas de celle du trip à l’acide dans le van des deux hippies que rencontre Elliot en se rendant au concert. D’ailleurs, il est fort possible que cette scène ne soit présente que pour mettre un passage qui évoque la consommation de drogue et le psychédélisme car, sans elle, ce n’est à aucun moment évoqué dans le film. Néanmoins, le scénario apporte de bonnes idées : les problèmes familiaux d’Elliot sont assez bien tournés, les troubles mentaux de Billy (Emile Hirsch) aussi (le pétage de plomb de Billy après qu’Elliot se soit fait jeter du restaurant est très drôle)…

hotel-woodstock-2009-16912-454276499

Dans Hôtel Woodstock, on regrettera aussi l’acteur principal : Demetri Martin. Ce n’est pas qu’il soit mauvais mais son jeu peine à convaincre… Il ne passe pas les émotions du personnage et son champs d’expressions est assez limité. En revanche, les seconds rôles sont pour la plupart bien mieux. Emile Hirsch par exemple est tout ce qu’il y a de plus convainquant en militaire déjanté (et dérangé) revenu du Vietnam. Imelda Staunton et Henry Goodman sont très bien dans les rôles des parents d’Elliot et Liev Schreiber est particulièrement amusant en travesti responsable de la sécurité au motel. Bref, il n’y aurait pas eu Demetri Martin, j’aurais été pleinement satisfait du casting.

Taking Woodstock movie image Jonathan Groff

Mais Hôtel Woodstock, comme son nom l’indique, c’est aussi Woostock. Et du festival justement, on ne voit pas grand chose. Cela peut très bien se comprendre. Ang Lee n’était pas là pour refaire le film-documentaire de Michael Wadleigh. Mais n’aurait-on pas pu avoir droit à plus ? Je pense ici à la bande originale du film. Ce que l’on a ici est bien mais on aurait pu être en droit d’espérer entendre plus de morceaux liés au festival (Jimi Hendrix, Joan Baez, Janis Joplin, The Who…). De plus, quand on connaît ces artistes, on sait que la plupart de leurs chansons auraient très bien pu coller aux différents éléments du scénario.

Enfin, Hôtel Woodstock n’est pas un mauvais film mais n’est pas brillant non plus. On regrettera certains choix et on en appréciera d’autres. On est à moitié satisfait.

Le « Oh, au fait ! » :
Le film Hôtel Woodstock est tiré du livre Taking Woodstock : A True Story of a Riot, a Concert, and a Life, écrit par le vrai Elliot Tiber, interprété par Demetri Martin dans le film.

Au total, ce sont près de 450 000 personnes qui ont assisté au festival en 1969. « Seulement » 30 000 étaient présentes le lundi pour le concert de Jimi Hendrix, la plupart des spectateurs étant retournés travailler.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s