Yes Man, Peyton Reed, 2008

Yes Man, comédie de Peyton Reed. Avec Jim Carrey, Zooey Deschanel, Bradley Cooper…
La note du Koala : 4/5

yes_man_4

Le pitch : Carl Allen (J. Carrey), employé dans une banque, a une vie plus que morose. Largué par sa femme 3 ans auparavant, il est replié sur lui-même et rejette constamment les invitations que ses amis lui envoient.
Mais tout cela change lorsque Carl participe à un séminaire sur le « oui » et son pouvoir de tout changer. Débute alors pour lui un programme qui consiste à dire oui à toutes les opportunités. Cela l’amènera à rencontrer Allison (Z. Deschanel), une jeune femme enthousiaste et ouverte, mais tout ceci a bien sûr son lot de contraintes…

La critique : Peyton Reed nous propose ici un postulat de départ qui peut sembler bateau, voire amener au risque de tomber dans le grand n’importe quoi : un homme qui refuse tout doit maintenant tout accepter. En filigrane, le message est à la fois simple et claire : il faut profiter de la vie.

En construisant son film sur ces deux éléments, j’avais peur que Peyton Reed ne tombe dans quelques travers trop courant dès lors que l’on aborde ces sujets : niaiserie, humour limite, leçon de morale… Mais le réalisateur de American Girls (2000) et de La Rupture (2006) s’en sort d’une manière tout à fait honorable. Il multiplie les situations loufoques sans pour autant tomber dans le cliché du film à tiroirs qui conduirait le spectateur à devoir supporter une succession interminable de gags sur 1h30. Non, Peyton Reed a l’intelligence d’éviter ce piège pourtant grand ouvert. Il compose une histoire somme toute très sympathique et dans laquelle il distille avec justesse un humour plutôt efficace qui empêche son petit message de se noyer dans un flot de clichés basiques. Bon, j’avoue qu’on en trouve bien un peu de temps en temps mais, finalement, si l’on prend du recul pour s’intéresser à l’œuvre dans son ensemble, on se rend compte que cela reste dans des proportions bien gardées.

2008-12-25-yesman2

Le rôle de Carl Allen est finalement à la mesure de Jim Carrey, qui nous offre une fois encore un bel aperçu de son talent. Il joue bien, il est drôle (sans excès, on est loin du personnage déjanté de The Mask ou d’Ace Ventura) et c’est bien tout ce que j’espérais de lui. J’ai le sentiment qu’avec Yes Man, Jim Carrey est revenu aux affaires, tout en s’éloignant un peu plus des rôles (et surtout des grimaces) qui l’ont rendu célèbre. Quelque chose que j’apprécie particulièrement étant donné qu’une certaine lassitude aurait certainement fini par se faire sentir.
Yes Man m’a permis aussi de découvrir (moi qui n’avait vu The Good Girl en 2002, H2G2 : le guide du voyageur galactique en 2005 ou L’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford en 2007) la pétillante Zooey Deschanel qui nous enchante tant par son jeu que par sa beauté. La belle compose une réplique idéale face à son Jim Carrey de partenaire. Elle incarne avec justesse l’american girl moderne, quelque part entre l’ado et l’adulte et, surtout, sans sombrer dans un pathos qui pointait pourtant le bout de son nez !

Yes-Man-zooey-deschanel-6332172-608-256

Finalement, Yes Man est un bon divertissement, une comédie bien ficelée et drôle (ce n’est pas toujours le cas). Peyton Reed signe là un film très sympa, pas si éloigné de l’esprit des comédies qui ont fait la renommée de Jim Carrey, celui-ci asseyant néanmoins une autre image à travers ce film-là.

Le « Oh, au fait » :
Yes Man est aussi l’occasion de découvrir un acteur alors peu connu mais qui deviendra (notamment) le Phil des 3 Very Bad Trip : Bradley Cooper.

Jack Black avait un temps été pressenti pour jouer le rôle de Carl.

Publicités

Une réflexion sur “Yes Man, Peyton Reed, 2008

  1. Pingback: Ciné Sounds n°1 – "Yes Man" par Munchhausen by Proxy | Tranches de Ciné

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s